Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 octobre 2009 7 04 /10 /octobre /2009 20:14
Petit papa Noël, quand tu descendras du ciiiiieeeeellll, avec tes jouets par milliers, n'oublie pas que t'as intérêt à mettre tout ce que tu trouveras ci-dessous mentionné. Merci infiniment. Laure. 28 ans.




TEDDY AMERICAN COLLEGE
link





SAC LONCHAMP

link


FOULARD LOUIS VUITTON
link



RANGERS JONAK
link
Repost 0
Published by Laure - dans Must Have
commenter cet article
3 octobre 2009 6 03 /10 /octobre /2009 21:09
 


Si on m’avait demandé il y a encore quelques jours mon sentiment sur le monde de la mode, il n’aurait pas forcément été si élogieux que ne pourrait le laisser penser mon statut de blogueuse mode... Mais depuis cet après-midi, je vis un regain d’enthousiasme  exalté à l’égard de cet art qu’est la mode. Un art qui explose dans toute sa complétude à l’occasion des défilés.

Par la grâce de mon cher métier de Rp, j’étais aujourd’hui au défilé d’Ann Demeulemeester. Autant dire LE rendez-vous de la fashion week que j’aurais choisi si on m’avait laissé le choix. Il y a un an déjà c’était le prodige de Gareth Pugh qui m’avait subjuguée. Cette saison je vote mille fois pour la constance magnifique de l’anversoise Demeulemeester qui s’est jouée au Couvent des Cordeliers à Paris. Un lieu déjà très connoté en soi ou j’ai vécu une expérience quasi mystique, n’ayons pas peur des mots !

 

 

 

 


Après des débuts difficiles, chaleur intense dans une jolie robe en soie Yohji Yamamoto vintage prêtée par ma maman, piétinage en standing par une horde d’hystériques modeuses particulièrement dangereuses, gestion des détails cruciaux du positionnement d’un cadreur, me voila collée au dos de l’organisatrice qui s’affole de l’affluence alors que le défilé s’apprête à commencer... Et là, à deux doigts de tringler ma voisine grincheuse, je me fige ainsi que l’ensemble de la salle, tandis qu’une musique douce amplit le lieu saint, que les rampes lumineuses s’allument au milieu des vitraux et que des lianes en bichromie apparaissent sur le catwalk. Jupes fourreaux traînant nonchalamment par terre, sur des pieds chaussés de compensées multi-bouclées absolument addictives, le look Demeulemeester est un régal pour celles qui se moquent des tendances, mais qui se reconnaissent dans cette identité gothico-chic, romanti-rock, bardoumodeuse. Sans évanescence mièvre, mais avec une fluidité contrastée de caractère, Ann Demeulemeester égraine les looks d’un vestiaire idéal. Intemporel mais contemporain, stylé mais modéré.

 

 

 


 

Break sonore en milieu de show, pas un bruit dans la salle, il y a comme une atmosphère de recueillement, une accalmie fédératrice dans la frénésie de la fashion week, un moment de grâce ultime qui annonce la vague d’émotion portée à son paroxysme par la voix enveloppante d’une mélodie masculine qui étreint les tripes. La collection est belle, Ann Demeulemeester est fidèle à son identité, sans faillir elle décline sans extravagances mais avec un génie sans cesse renouvelé, cette silhouette si rock, si minimaliste, si envoûtante qui est sa patte incomparable, immuable et fantastique.

En backstage après les applaudissements sincères d’un public conquis, (mais déjà il faut bien le dire après les années d’expériences, acquis) une mannequin pleure dans les bras d’ Ann, la discrète. Touchée par la beauté d’un show d’une sobriété émouvante, derrière un rideau de zips portés sur la tête, (emblèmes récurrents de cette collection), elle symbolise parfaitement l’ambivalence de la mode Demeulemeester : force et fragilité, douceur et tempérament, sensibilité et brutalité, mélancolie et bien-être. Un joli, vrai moment de mode comme il y en a finalement peu.

Repost 0
Published by Laure - dans Au programme
commenter cet article
29 septembre 2009 2 29 /09 /septembre /2009 20:11
Qui dit it girl, dit plutôt "socialite" (comprendre animal mondain) que carriériste émérite ou talentueuse comédienne.

La it girl est belle, elle fait rêver, surtout mesdemoiselles qui lui envient ses toilettes hollywoodiennes, autant que sa dégaine  déglingo fin de soirée. Elle brasse du beau monde, fait la moue sur des photos habillées par de jolis vêtements très chers. Elle joue dans des soaps ou des navets, mais elle est suffisamment gracieuse pour bien accrocher la lumière et jouer de son style dans les tabloïds. Parfois elle n'est même rien ni personne mais pleine de promesses. En devenir, "fille de" qui pourrait bien supplanter maman, actrice de série B qui pourrait devenir grande artiste charismatique sur toile cinématographique, deuxième rôle remarqué qui prétendrait largement à un futur Oscar...
La it girl a un potentiel, énorme, elle irradie, elle s'inscrit pile poil dans l'air du temps, assez pour s'y identifier, trop pour la banaliser.

Voici en images, trois des dernières recrues du genre. Après les trashy Alice Dellal, Agyness Deyn, Peaches Geldof, voici la relève so preppy trendy  des sages brunettes, sans excès vestimentaires ni frasques nocturnes incroyables. Le renouveau de la branchouille obtempère avec élégance. Mais pour ce qui est de la classe et du glamour, force est de constater que l'atavisme a gravement bon dos. N'est-ce pas Carine R.?....




Repost 0
25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 00:21

Petit détour par un look léopard avant le week-end. Une jupette glanée chez New Look grâce aux bons conseils de ma chère punky b, bonne étoile from the blogosphère, jamais à court de bons plans!
Comme diraient mes copines désespérées par mon cas,:du léopard, des clous, du noir, que va-t-on faire de toi modeuse que voilà?!




Jupe et Shoes NEW LOOK
Top H&M
Perfecto Zara
Bracelets perso
Collier SoWat

Repost 0
Published by Laure - dans Mode en série
commenter cet article
24 septembre 2009 4 24 /09 /septembre /2009 11:22

La Big Four bat son plein depuis deux semaines, s'apprêtant à faire une halte parisienne dès le 30 septembre.

Pour avoir eu un jour la chance d'être à Londres pendant la fashion week, je dois dire que la capitale britannique est de loin celle où l'on perçoit pleinement le sens du mot "mode".
Créativité, fantaisie, avant-gardisme. Moins frimeuse que la parisienne, plus déglinguée que la milanaise, la London Fashion Week est un régal des yeux sur les catwalks comme dans la rue. Elle bouscule les codes, elle se débarrasse des convenances et elle génére chaque année de nouveaux talents qui périclitent en une saison ou s'offrent un ticket pour une grande maison.

A New York, le style preppy, collègienne, façon pom pom girls "sortie de stade" fait fureur. Le Super Ball n'a qu'à bien se tenir!

LONDON S/S 10

 


NEW YORK S/S 10 

Repost 0
Published by Laure - dans Au programme
commenter cet article
21 septembre 2009 1 21 /09 /septembre /2009 23:11


Je vous explique le jeu de mots ou c'est explicite???

Merci New Look donc pour cette petite veste officier trouvée dans les rayons très récemment et mes bottes que je ressors encore cet hiver avec grand plaisir.
Navy and black pour ce look de tous les jours, shooté ce week end avec son copain le look léopard qui ne saurait tarder à arriver sur le blog...
Et pour ce qui est des shootings, le mois d'octobre sera grand seigneur avec pour mon plus grand bonheur, une série lingerie en noir et chair que j'ai hâte de vous faire découvrir tant je me suis régalée à préparer les looks et également le résultat du shooting réalisé pour la créatrice Laudine et le nouveau tournant de sa marque... J'y reviendrai en photos avec très certainement une nouvelle complice comme "modèle", histoire pour moi de changer de casquette....Suspense quand tu nous tiens!









Veste et bottes NEW LOOK
Robe H&M
BO perso
Bague ELA STONE

Crédit photo: Gregory Favre



Repost 0
Published by Laure - dans Mode en série
commenter cet article
18 septembre 2009 5 18 /09 /septembre /2009 19:38


Je lui envie ses cheveux de jais depuis toujours... Sa peau hâlée à toute heure de l’année est un signe extérieur de bonne humeur constante. Bénédicte est la preuve qu’une jeune maman de deux enfants déjà, peut avoir un style mature sans être ringard., ponctué de quelques coups de douce fantaisie. Responsable événementielle, c’est dans le placard d’une fille de tempérament que je vous propose de faire un tour cette fois-ci. En mode néo-bourgeois tout à fait d'actualité, j’ai aimé jouer avec ses accessoires de luxe mélangés à des basiques casual pour transcrire son style très net, précis et efficace.

Quand s’y mêle en plus une amitié de très longue date, voilà encore un doux moment de complicité volé pendant la sieste de ses petits chéris...

Petite leçon de slow fashion avec Ben pour prouver que les intemporels ont bien raison de se repointer cet hiver.

 

 

 

 

 

Robe JOSEPH

Foulard HERMES

Poncho en lapin vintage

Shoes CHRISTIAN LOUBOUTIN

Montre ZADIG & VOLTAIRE

 

 

 

 

Pull ZARA

Gilet en lapin vintage

Jean MAJE

Shoes TIMBERLAND

Sac BALENCIAGA

 

 

 

Robe PIAZZA SEMPIONE

Sac GERARD DAREL

Shoes MINELLI

Montre Zadig & Voltaire

Bracelet diamant REDLINE

 

 

 

 

Doudoune RAMOSPORT

Marinière PETIT BATEAU

Jean MELTIN'POT

Bottes MINNETONKA

Sac CHRISTIAN DIOR



Repost 0
Published by Laure - dans My style and I
commenter cet article
18 septembre 2009 5 18 /09 /septembre /2009 01:15
Quelques mots magiques pour l'hiver:
NOIR
VELOURS
CAPUCHE
SALOPETTE/ COMBINAISON
ROBE PORTE-FEUILLE

Ici chez Balenciaga, Alexis Mabille, Chloé, Jean Paul Gaultier, Haider Ackermann, Ann Demeulemeester, Givenchy


Repost 0
Published by Laure - dans Look look
commenter cet article
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 23:55


EDITO

Le monde de l’art new yorkais pleure depuis cet été la disparition de deux de ses icônes artistiques les plus emblématiques : Dash Snow et Merce Cunningham. Symboles de l’avant-garde new yorkaise, de la modernité du vivier de talents qui y éclot depuis toujours, ces deux artistes sont seulement la part émergée de l’iceberg… Dans leur sillage, la relève est assurée. En mode, musique, beauté, cinéma, la Grosse Pomme sait de quoi elle parle… City préférée des français, malgré son hégémonie indiscutable sévèrement ébranlée depuis 2001… Le 11 septembre a fissuré les certitudes et laissé apparaître une ville à forme humaine, plus sensible car plus fragile. Une ville qui se rapproche de plus en plus de Paris, autre foyer de culture et d’inspiration indéniable. En France, on se laisse imprégner par les courants underground new yorkais, on puise avidement dans une culture d’ouverture, de risques et d’ambition. Mode Opératoire a voulu mettre en regard les nouveaux visages de la liaison Paris/ New York. Embarquement immédiat.

Rencontre avec des figures de la nuit : Marc Zaffuto de la Club Sandwich mi-parisienne, mi-new yorkaise et ambiance clubbing from NYC avec Harley Viera Newton et Cassie Coane. Pour l’art, questions à Kathy Grayson, historienne de l’art & Paolo Barzan, instigateur de la fondation DEPART,  au sujet de l’exposition New York Minute ou passage en revue du design épuré et visionnaire des frères Bouroullec. 

Conseils en musique avec les playlists du trio rock The Misshapes  vs sélection électro hyper pointue de DJ Chloé, made in Paris.

En mots, liste de lecture du jeune et prometteur Boris Bergmann, prix de Flore du lycéen en 2007 ou retour sur un classique du thème de la jeunesse new yorkaise, l’Attrape-Cœurs de J.D Salinger.

Le cinéma part à la rencontre de la mode, avec une interview de la « montante » Joséphine de la Baume et une chronique de l’incontournable documentaire de la rentrée, The September Issue, décortiquant le travail de la Pythie US, Anna Wintour. Mode toujours, avec deux griffes emblématiques de chaque ville : l’élégance parisienne du chausseur Christian Louboutin et le casual downtown de Sophomore. Inspirations vestimentaires pour ivresse nocturne dans le Mode en série « Party Time » ou le portfolio « I ♥ » .Finalisation du look avec le best of des marques de make up de Paris à New York dans « Beauty in the City ».

Et pour ceux qui voudraient pratiquer pour de bon l’échange culturel, notez bien les adresses de Dana Veraldi, créatrice de la marque Deer Dana à New York.

Mode Opératoire vous souhaite bon voyage.

 


Nouveau numéro du webzine en ligne sur:

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by Laure - dans Au programme
commenter cet article
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 23:52



Repost 0

A Propos

  • : Mode Opératoire
  • Mode Opératoire
  • : Blog mode à tendance rock et à variations littéraires et musicales. Mode en séries, découverte de créateurs, vente en ligne de mes créations bijoux (INDIE), revue de must have, chroniques de bouquins et de CDs, vide-dressing...
  • Contact

  • Laure
  • Créatrice de la marque de bijoux fantaisie INDIE, basée à Paris. Passionnée de mode, de mots et de musique
  • Créatrice de la marque de bijoux fantaisie INDIE, basée à Paris. Passionnée de mode, de mots et de musique

E SHOP BIJOUX/ INDIE

Cliquez pour découvrir mes collections de bijoux sous la marque INDIE

HomePage Indie

 

Et suivez les actualités de la marque sur la page facebook:

INDIE-copie.jpg

Recherche

PINTEREST

Follow Me on Pinterest