Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 janvier 2015 4 15 /01 /janvier /2015 21:55

Les Stan Smith de partout dans Paris ( et ailleurs)? C'est elle. Le manteau porté sur les épaules? C'est elle. Le retour du col roulé? C'est elle. Le pantalon loose costume qui tente d'éloigner la suprématie du slim? C'est elle. L'oreille à multi-trous? C'est elle. Et elle, c'est Phoebe Philo. L'ex bras droit de Stella Mc Cartney chez Chloé. Autant dire la fille de l'ombre devenu lumière de la mode à elle toute seule.

Avec son teint diaphane, son air de girl next door, son look less is more, son sens des basiques revisités et d'une féminité aux lignes impeccables et un brin masculines, Phoebe est LA créatrice qui a imposé sa patte sur toute la mode de la rue de ces dernières années. Pourtant chez Céline où elle opère désormais, on ne vend pas vraiment des choses pour les gens de la rue disons...

Discrète mais charismatique, sobre mais juste, je peux vous dire de source sûre (pour avoir travaillé un an au service de Chloé alors qu'elle en était la directrice artistique) que Phoebe sait ce qu'elle veut, où elle va et comment. Qu'en termes de compréhension hyper lucide des désirs des femmes, elle se pose là. Que pour ce qui est de savoir trouver les recettes miracles de plus belles marques de la sphère mode, elle n'a pas son pareil.

Phoebe Philo
Phoebe Philo
Phoebe Philo
Phoebe Philo
Phoebe Philo
Phoebe Philo
Phoebe Philo
Phoebe Philo

Comme quoi même les meilleurs d'entre nous peuvent se tromper ... Deux exemples de bizarreries concoctés par Phoebe chez Céline. Histoire de dire que personne n'est parfait...

Phoebe Philo
Phoebe Philo
Repost 0
13 novembre 2014 4 13 /11 /novembre /2014 20:18

Vous connaissez mon amour pour les peaux, les cuirs exotiques, le python...

On pourra donc juger de la dangerosité d'avoir découvert récemment, non pas une, mais deux créatrices de sacs où le python est à l'honneur.

Voici donc la minute serpent, à travers le travail de deux créatrices pour les marques Corion et Claris Virot.

CORION

Un immense coup de coeur pour ses visuels mêlant à mon sens l'esthétique de Guy Bourdin, de Lynch, une féminité toute en couleurs saturées et un véritable humour des situations qui désacralisent la noblesse des matières. Un univers qui met en lumière des modèles hyper structurés, aux lignes impeccables et aux mariages de matières parfaits. Des noms qui évoquent des destinations éternelles, une philosophie du voyage, du luxe et un patronyme efficace et pertinent, Corion, qui découle du latin curium qui signifie cuir, tout simplement. Je rêve déjà de me balader avec un porte-feuille de la ligne Rivoli en guise de chapeau pointu s'il le faut, histoire de m'inscrire dignement dans la lignée des accros à Corion!

http://www.corion-paris.com/

Créatrices de sacs, amoureuses du python
Créatrices de sacs, amoureuses du python
Créatrices de sacs, amoureuses du python
Créatrices de sacs, amoureuses du python
Créatrices de sacs, amoureuses du python
Créatrices de sacs, amoureuses du python

CLARIS VIROT

Toute jeune marque française qui fait la part belle au python coloré, Claris Virot se positionne sur des prix très abordables compte tenu des matières et des formes suffisamment quotidiennes pour que l'on imagine volontiers porter son sac au bureau. A défaut toutefois d'en avoir un à y emporter pour le moment (la marque a tout juste deux mois, donc on vous excuse encore...), Claris Virot propose de vous faire livrer à domicile ou sur votre lieu de travail justement, le modèle sur lequel vous souhaitez jeter votre dévolu afin de vous permettre de l'essayer au préalable. Si ça c'est pas le luxe?

Après un coup d'oeil sur le site et aux visuels de ce post (fermez les yeux si vous avez les sneakers, il y a une paire en python à se damner...), je vous mets au défi de ne pas avoir envie d'être parmi les premières à succomber!

http://www.clarisvirot.com/

Créatrices de sacs, amoureuses du python
Créatrices de sacs, amoureuses du python
Créatrices de sacs, amoureuses du python
Créatrices de sacs, amoureuses du python
Créatrices de sacs, amoureuses du python
Repost 0
24 octobre 2014 5 24 /10 /octobre /2014 18:43
Maria Black

Il me semble vous en avoir parlé il y a deux ans environ... C'était alors ma découverte coup de coeur au hasard d'une balade dans le Marais: Maria Black. J'étais tombée sur ses bagues cascade que j'avais adorées aux prémisses des bagues de phalanges qui se sont maintenant généralisées chez les marques de bijoux bien informées. J'avais donc ensuite craqué pour une bague et un bijou d'oreille de la même collection et je m'apprête à céder une nouvelle fois dans les jours qui viennent pour une nouvelle double B.O, la WING. Son design aussi affûté que féminin est le parfait équilibre que j'aime trouver dans un bijou. Un peu rock, un peu dur mais n'oubliant jamais d'être élégant et unique.

Si je le pouvais, à vrai dire, je craquerais pour bien plus de pièces tant je trouve l'univers de Maria Black juste et irrésistible. Ce dosage parfait d'intemporalité et de style, ces matières facettées, travaillées mais sans fioritures. Tout me plaît, des bijoux d'oreilles que l'on combine à la manière que l'on souhaite, aux bagues sculpturales en passant par les colliers architecturaux, aux tendances Art Déco qui me font invariablement craquer...Un bel univers, riche mais cohérent, actuel mais pas commun qui vient du froid (de Suède en fait!). Je vous laisse avec quelques images dont beaucoup proviennent de sa dernière collection. Pour celles qui hésiteraient encore ensuite, sachez que les frais de port sont désormais offerts sur le site de la marque...

Maria Black
Maria Black
Maria Black
Maria Black
Depuis Made of Jewelry

Depuis Made of Jewelry

Depuis Made of Jewelry

Depuis Made of Jewelry

Depuis http://fionainfluencies.blogspot.fr/

Depuis http://fionainfluencies.blogspot.fr/

Depuis http://fionainfluencies.blogspot.fr/

Depuis http://fionainfluencies.blogspot.fr/

Depuis http://fionainfluencies.blogspot.fr/

Depuis http://fionainfluencies.blogspot.fr/

Depuis http://fionainfluencies.blogspot.fr/

Depuis http://fionainfluencies.blogspot.fr/

Repost 0
17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 22:33

Je ne sais pas pour vous mais moi on me donne toujours moins que mon âge. Longtemps j'en ai fait un complexe jusqu'à ce que l'âge vienne pour de bon et que je trouve ça nettement plus agréable d' avoir l'air d'être plus jeune! Ne nous mentons pas, vu l'arrivée des premières rides, ce malentendu tient surtout au fait que mon look n'est pas vraiment celui d'une " madame". Je garde ça pour plus tard, quand les cheveux blancs m'empêcheront vraiment de faire la blague... En attendant donc, j'aime toujours autant les clous, le léopard ou le cuir, ce qui me vaut 1/ d'être la cible de tous les clichés bienveillants qui accompagnent ce genre d'audaces vestimentaires 2/ d'être totalement convertie à Forever 21 qui a ouvert récemment Rue de Rivoli et ce week-end dans le nouveau centre d'Aéroville. Entre les bijoux de saison à minis prix, les chaussures ludiques qui feront le bonheur de toutes les shoesistas dont je fais partie et des pièces de prêt à porter qui ne dépassent pas 50 euros mais qui satisfont toute envie aussi ponctuelle que passagère, il y a de quoi se faire plaisir très raisonnablement. C'est donc ce que j'ai fait ce week-end, petite sélection en images des articles qui ne m'ont pas laissée indifférente.

Forever 21
Forever 21
Forever 21
Forever 21
Forever 21
Forever 21
Forever 21
Forever 21
Forever 21
Forever 21
Forever 21
Forever 21
Forever 21
Repost 0
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 23:41
campagnemagento.jpg
Jeu de mots du soir, bonsoir. Pardonnez-moi de ne pouvoir faire mieux à cette heure tardive où je trouve enfin le temps de poster depuis mon dernier billet sur la collection été INDIE. J'en profite pour vous remercier sincèrement pour vos messages d'encouragements, de félicitations, pour vos commandes déjà nombreuses...
C'est un vrai bonheur de vous trouver aux rendez-vous de ces petites collections, qui deviendront grandes je l'espère!
Voici donc en quelques images, mon dernier coup de coeur vestimentaire. La collection IRO PE 12.
Si toutefois mon porte-monnaie me le permettait, je ferais autant de carnage chez IRO que je ne le ferais chez APRIL MAY dont je vous avais parlé il y a quelques temps déjà. Ce qui ne vous étonnera pas j'en suis certaine. (Cela dit si l'une d'entre vous a pitié de mes finances, je prends tous les bons plans ventes presse de la marque!)
Vidéos/ Photos... C'est parti pour un petit détour par la Californie en mode frenchie.Look2M.jpgLook10M.jpgLook11M.jpgLook18M.jpgLook22M.jpgLook24M.jpg
Repost 0
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 21:21

J'entends déjà... "Elle minaude..", " Woodstock c'est has been"... C'est ce qu'on pourrait décemment rétorquer à cette série de photos du dernier look book été de For Love and lemons, marque californienne fabriquée en Australie dont il est question ici.

A partir de là tout est dit. Ca va sentir le soleil, les jambes dénudées, la dentelle et les grigris, le folk romantique... Oui certes. Il est vrai que ça tourne un peu à l'obsession ces silhouettes longilignes parfaites pour les mini robes moulantes.

Moi qui suis pourtant une fille du froid (faute de jambes faites pour la chaleur justement!), je n'ai jamais autant regardé de ce côte du globe que depuis quelques mois. Besoin d'évasion? Attraction irrésistible pour l'impossible? Que sais-je...

Dans tous les cas, j'avoue, je rêve beaucoup à de longues heures sur des plages orangées, je craque vraiment pour cette mode finalement un peu surranée, très années 70 mixées à un mauvais 90. Très too much, très flou, très solaire... Une mode qui a d'autant plus de saveur qu'elle évoque un univers lointain, presque illusoire, un ailleurs totalement différent, un voyage vestimentaire.

Voici déjà un avant-goût d'Australie californienne avec For Love and Lemons, avant d'y revenir plus en détails dans un prochain post... Et de vous livrer ma version personnelle en bijoux avec ma nouvelle collection été INDIE dans une semaine, c'est promis!

 

for-love-and-lemons-2.jpg

for-love-and-lemons-3.jpg

for-love-and-lemons-4.jpg

for-love-and-lemons-5.jpg

for-love-and-lemons-6.jpg

for-love-and-lemons-7.jpg

for-love-and-lemons.jpg

Repost 0
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 20:38

C'est certainement l'âge... Mais en vieillissant, j'ai tendance à avoir envie de choses que je ne vais pas retrouver telles quelles sur toutes les autres filles. Des "choses" rien qu'à moi, rien que pour moi. Savoir que les créatrices qui sont derrière vont oeuvrer pendant quelques heures pour mes envies, mes désirs personnels qu'elles ont le talent de savoir mettre en forme, voilà qui me donne envie d'investir!

 

J'aime ceux qui ont des projets, des idées, ceux qui créent, ceux qui tentent. Je vais vous parler des deux dernières jolies créatrices que j'ai rencontrées. Attention stimulation du désir d'achat en prévision!

 

DELPHINE DELAFON

img 05731

Je l'ai connue chez Heimstone. Puis je l'ai retrouvé avec sa propre marque de sacs. Toujours aussi simple, aussi sympa et disponible. Elle c'est Delphine Delafon. Ses sacs, ce sont ces bourses faites sur mesure que l'on voit un peu partout dans les magazines ces derniers temps. 3 formats au même prix, c'est la matière et les finitions qui en décident. Trois chaînes différentes pour la bandoulière, et des dizaines de matières à choisir à votre goût : peaux, tissus, franges, clous, plumes... La bonne idée c'est avoir trouvé un modèle reconnaissable entre mille mais dont chaque déclinaison rend le vôtre unique. Delphine Delafon reçoit sur rendez-vous pour vous permettre de choisir avec elle les ingrédients de votre recette magique personnelle. 

Petit passage par le nouvel atelier de Delphine situé à deux pas du Canal St Martin. A l'intérieur, de quoi rendre dingue n'importe quelle fan de sacs...N'importe quelle fille disons plutôt. Vous  allez pouvoir apercevoir les nouvelles déclinaisons à clous... personnellement je ne suis pas repartie indemne.

Prix: de 250 euros pour un modèle basique à 1000 euros et plus selon vos fantaisies...

 

PHOTOS-18-5275.JPG

PHOTOS-18-5276.JPG

PHOTOS-18-5278.JPG

PHOTOS-18-5277.JPG

PHOTOS-18-5280.JPG

PHOTOS-18-5281.JPG

 

EMILIE DUCHENE ET THEA RINGS

pics02.png

Même combat... Jolie fille, super détendue, absolument charmante, mais dans un tout autre univers. Emilie Duchêne, créatrice belge et jeune maman a créé sa marque Théa Rings à la naissance de sa fille... Théa donc! Même pas peur des challenges, car là elle en a quand même cumulé deux de tailles ! Et elle a eu raison de se lancer puisque depuis quelques mois seulement que Théa Rings existe, c'est déjà un succès. Je ne citerai pas le nom des vips qui ont déjà succombé, ce serait trop facile, mais ce qui est certain c'est que je sais de source sûre que toutes les filles qui ont commandé leur bague, ne la quittent plus... La preuve, pourtant pas spécialement adepte du "petit bijou", la mienne est vissée à mon annulaire depuis quelques semaines que je l'ai reçue...

Le principe est simple, se rendre sur Théa-Rings.com, choisir au maximum 5 caractères et vous recevrez votre bague en or rose (ou or blanc et jaune sur demande), en majuscules ou minuscules, dans cette écriture un peu "naïve", forte tendance ces derniers mois, qui fait de vous une petite fille comblée dans un grand corps de femme adulte!

A partir de 450 euros, avec possibilité également d'ajouter des diamants à votre création personnelle. 3 semaines d'attente intenable et le tour est joué!

Bonne nouvelle, on annonce l'arrivée des bracelets à personnaliser très bientôt... et  ce n'est que le début!

 

the_a_collage.jpg

bagues-copie-2.jpg

 

Repost 0
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 21:23

69442497photo-1-jpg.jpg

 

Il y a forcément un truc qui m’échappe… Tout le monde en parle, tout le monde en porte. C’est comme un étendard du style ultime, le nouveau moyen de dire ostensiblement que t’es rentré des States la valise pleine de must haves. A l’époque on rapportait des Converse ou un Levis… Aujourd’hui ce sont des tee-shirts sérigraphiés, portant une mention imprononçable qui ont pris la place dans le cœur des frenchies : Abercrombie (& Fitch, si on veut être précis).

Est-ce que c’est parce qu’on l’a annoncé comme un phénomène ou est-ce que c’est parce que ça en est un véritablement ?

Difficile de comprendre ce qui fait faire la queue à des dizaines de personnes devant la boutique des Champs Elysées tous les matins avant l’ouverture. Difficile de voir ce qu’il y a de novateur, de séduisant dans des vêtements sans âme sur lesquels s’affichent simplement un mot, un nom qui certes aura 120 ans l’année prochaine, mais ses acheteurs le savent-ils seulement ?

Ca me fait un peu le même effet que Ralph Lauren et son joueur de polo, dont beaucoup ignorent d’ailleurs qu’il fut d'abord l’effigie d’une autre marque, dont la paternité reste malheureusement méconnue.... La frénésie des polos au logo tellement usurpé qu’il a fini par en perdre sa noblesse initiale, avait déjà quelque chose d’assez énigmatique. Plus que de la mode, plus que du style, c’est une image de marque que l’on porte, c’est un symbole d’appartenance, peut –être une volonté de s’approprier un peu de cette réussite à l’américaine qui fascine, de vivre par procuration le syndrome d’une Amérique victorieuse et ambitieuse.

C’est vrai que Ralph Lauren fait de très belles choses, véhicule l’americana en mode avec une élégance distinguée, initie de vraies tendances comme le prouve la sublime collection de cet été fortement imprégnée par une imagerie amérindienne, qui a été le fer de lance de toute une saison. Quelle fille aurait résisté aux sacs navajos s’ils n’avaient pas coûté un bras ? Laquelle ne s’est pas inspirée du style de "cow girl pocahontesque" des amazones de l’américain, sans même certainement savoir que l’influence venait aussi et beaucoup, de cette marque souvent cataloguée à l'onglet "polo à cheval" ?

d__fil___51544026_north_683x1024.jpgd__fil___131379369_north_683x1024.jpg

d__tails_31446682_north_683x1024.jpgd__tails_866414537_north_683x1024.jpg

 

Ralph Lauren, SS 2011

 

Est-ce que le logo de Ralph Lauren aussi gros soit-il parfois sur les polos, est-ce que la mention Abercrombie sur des tee-shirts aussi tape à l'oeil soit-elle, racontent des histoires de mode, des histoires de style, des histoires de "goût" ? D’après moi ils racontent plutôt des histoires de marketing, de réussites publicitaires, d’identité sociale.

C’est certainement parce que je n’aime pas les vendeurs bodybuildés, ni la musique qui fait mal aux oreilles, que l’univers d’Abercrombie demeure pour moi un mystère total, qu’un tel succès me semble une aberration, que j’en arrive même à avoir plus de sympathie pour un tee-shirt j’adore Dior totalement has been (mais foncièrement courageux en ces temps de disgrâce qu'a pu connaître la marque finalement !) que pour les centaines de fidèles qui arborent des sweats Abercrombie uniformisants.

Mais comme je suis de bonne constitution et plutôt très fair play, je dois reconnaître que l’idée m’a bien effleurée de rentrer des States avec un sweat Radarte ( slogan pro-Rodarte, autre marque américaine certainement inconnue au bataillon des Abercrombistes…) pour afficher fièrement mon amour d’un style américain bien différent dont celui dont nous parlons, certes.

Alors je ne jetterai pas la première pierre, ce n’est qu’affaire de goût, je me contente d’ouvrir le débat… Et finalement plus je vois de mentions Abercrombie se répandre sur la mode mainstream, plus j’aime toutes les robes Proenza Schouler que je ne pourrai jamais m’offrir… Mais qui me donnent tellement plus envie de dire que les USA sont bien le berceau d’une mode dont on aurait tort de se priver !

 

Repost 0
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 23:12
Il y a déjà presque deux mois (pardon Sandrine...), j'ai eu le plaisir de rencontrer la jolie créatrice de la marque Melle San, les fameux headbands ou bijoux de tête (comme elle a d'ailleurs raison de préciser), que vous connaissez toutes puisque c'est la blogo qui l'a principalement révélée....
 
En toute simplicité, nous avons filmé ses réponses à mes quelques questions pour en savoir plus sur celle qui se cache derrière cette marque aux accents folko'rock qui parlent tant à mon coeur!
 
Et comme je n'ai pas seulement la chance de bénéficier des services d'un excellent photographe, mon cher frère a eu la gentillesse de faire de ces quelques images amateures (tournées grâce à son cadeau de Noël d'ailleurs!!), un montage qui tient la route, bien plus que ne le laissaient présager mes qualités de réal...
 
J'ai également la chance de compter parmi mes amis, un excellent musicien (SPA) qui a fait fi de ses royalties, en autorisant la diffusion d'un petit accompagnement musical de son cru, tout à fait approprié avec l'univers onirique et un peu ténébreux de Melle San.
 
J'en profite donc pour saluer toutes les bonnes grâces qui m'entourent régulièrement dans ce projet de blog et leur dire que je n'ai pas fini de les em...der!!!
Repost 0
21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 22:53

allsaints_machines.jpg

 

 

 

Je suis du genre longue à la détente... Sauf qu'une fois que je suis partie on ne m'arrête plus!!

 

En l'occurrence mon dernier coup de coeur c'est All Saints. C'est pas nouveau, ça va pas vous faire tomber de votre chaise de surprise, mais j'aime ça avec une telle ardeur que je voulais quand même vous en parler un peu.

 

All Saints c'est donc une marque de vêtements homme, femme, enfants, chaussures et homewear.

Ce n'est que du bonheur sur 3 étages pour les amateurs de rock, de roots, de cuir, bref les gens comme moi qui aiment bien avoir l'impression qu'en portant une marque, c'est carrément tout un univers qui vient avec. Et que cet univers c'est absolument le vôtre mis en tissus ou en objets avec talent.

 

Et là précisément, le miracle opère. La boutique est un havre de jouissance pour amateurs de bois et de métal (alors forcément comme je suis en train de négocier la réalisation de ma future table en planches de recup et acier, je ne pouvais que succomber...). Une vitrine toute de machines à coudres, un escalier industriel, des cabines d'essayages décorées comme des écuries où on ne se sent pas le teint blafard, ni la cuisse soudain très affinée, du bon son et des jolis vendeurs raccord avec le lieu... Outre le plaisir des yeux que sucite "la force de vente" qui sévit dans les lieux, c'est donc sur celui des fringues que je vais m'apesantir un peu plus.

 

C'est destructuré mais bien coupé, c'est used mais pas élimé, c'est un peu cher mais c'est justifié. Ca va de la chemise en jean noir délavée basique, au perfecto clouté parfaitement ajusté, en passant par les rangers pour femmes aux proportions impeccables, la robe sexy façon Westwood drapée, le cuir à col châle ambiance Rick Owens...Le problème de ce genre de magasins pour moi, c'est que je suis obligée d'y retourner 15 fois. Car comme tout me plaît, comme tout pourrait me correspondre, je suis obligée de m'imposer une phase de réflexion et plusieurs sessions d'essayage, histoire d'avoir le temps de bien faire le tour de la question et de ne pas y passer tout mon salaire en une seule fois...

Voici pour vous ma petite sélection, et Dieu sait que je me suis fait violence pour isoler quelques pièces....

 

 

all-saints.jpg

 

 

NDLR: Attention toutefois, mesdemoiselles et messieurs, le risque en passant la porte c'est de ne pas tomber seulement amoureux des vêtements... On ne demande pas les prix des vendeurs, un peu de respect tout de même!

 

ADRESSE: 49 rue Etienne Marcel - 75002 Paris

 

 

Repost 0

A Propos

  • : Mode Opératoire
  • Mode Opératoire
  • : Blog mode à tendance rock et à variations littéraires et musicales. Mode en séries, découverte de créateurs, vente en ligne de mes créations bijoux (INDIE), revue de must have, chroniques de bouquins et de CDs, vide-dressing...
  • Contact

  • Laure
  • Créatrice de la marque de bijoux fantaisie INDIE, basée à Paris. Passionnée de mode, de mots et de musique
  • Créatrice de la marque de bijoux fantaisie INDIE, basée à Paris. Passionnée de mode, de mots et de musique

E SHOP BIJOUX/ INDIE

Cliquez pour découvrir mes collections de bijoux sous la marque INDIE

HomePage Indie

 

Et suivez les actualités de la marque sur la page facebook:

INDIE-copie.jpg

Recherche

PINTEREST

Follow Me on Pinterest