Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2008 7 04 /05 /mai /2008 22:40


Les domaines du design et de la mode sont généralement étroitement liés.

Pour preuve la tendance du vintage que l’on pouvait déjà constater depuis plusieurs années avec les vêtements, se retrouve également dans le domaine du mobilier.

Retour en force des brocantes et vide-greniers, puces, succès phénoménal d’ebay, fouilles organisées dans le grenier de nos grand mères ou les cartons de nos mères, périples nocturnes des encombrants pour les plus acharnés…

De fait il devient compliqué d’avoir une décoration qui se distingue de celle des autres sans sombrer dans le mauvais goût ou dépenser des sommes faramineuses.


(pommes à glaçon utilisées en boîtes, 25 euros pièce environs, e bay et brocante)


Succès consensuel d’Ikea, copié collé à domicile des décos proposées dans les magasins, influence de tendances pourtant vouées à disparaître très rapidement au profit de nouvelles…Difficile de se constituer un espace unique, personnel et intemporel.

Pour ce faire il s’agit souvent de puiser dans le passé les richesses d’un temps révolu, qui ayant survécu jusqu’à nous, devrait probablement nous survivre également après ! Un bon indicateur de confiance en matière de choix mais aussi une discipline qui nécessite un œil affûté…

Décortiquons les avantages et les inconvénients de cette mode de la seconde main :

-          - Les brocantes  ou plutôt vide-greniers la plupart du temps…

La vraie brocante signifie antiquités et pratique souvent des tarifs élevés. Elle est  très agréable pour le plaisir des yeux mais pas pour celui du porte-monnaie….Les connaisseurs apprécieront le dialogue d’aficionados entre vendeurs et acheteurs, la vision culturelle d’une autre époque, la réminiscence d’un faste d’antan. Même mon lexique en est bouleversé !

Les vide-greniers eux, comme leur nom l’indique, ne tiennent souvent pas d’autres promesses que celles de proposer une offre exhaustive de tout ce que l’on pensait introuvable (batterie de portable obsolète, complément d’un service Ikea qui n’est plus suivi, balance à aliments orange so 60’s pas totalement fiable…)

C’est la rançon du succès, on y trouve de plus en plus d’objets sans grande valeur esthétique ni objective, sans ancienneté mais dont l’usure est avérée en revanche… Mais la persévérance peut payer. Etre matinal aussi ! Pas de secrets, les premiers sont les mieux servis. Il y a encore des trouvailles à faire et pour le coup les vendeurs ne cherchent pas à caser des objets hors de prix. Ils sont là pour se débarrasser et en sachant un peu marchander, on peut repartir le cœur léger avec un objet daté, parfois signé, qui vaille le coup.

Préférer les brocs de province où on trouve encore des richesses qui font frémir les petits parisiens. La valeur de certaines choses n’est pas la même d’une région à l’autre, ce qui finalement peut faire le bonheur de chacun. Un charcutier du Poitou qui revend son affaire et accessoirement son enseigne,  trouvera un très bon client en un jeune couple de branchouille qui veut relooker son loft…

A Paris : impossible de faire une bonne affaire, le marché est très au fait des tendances et ce petit meuble à tiroirs industriel qui vous titille depuis une demie heure, le monsieur avec la gitane au coin de la bouche sait très bien que vous n’êtes pas la seule à le lorgner et qu’avec un peu de patience et au bout de sa 12 ème broc du mois, il aura réussi à le revendre à un prix démentiel. Business is business…

 


 







Reveil années 60: 5 euros en état de marche




- Ebay : le point fort de ce site internet sorte de broc géante est indéniablement sa diversité: panneau de signalisation,  téléphone en bakelite, meubles de designer, même des voitures et parfois des invitations aux ventes privées, tout se trouve et tout se vend !

La technique : appréhender le produit pour l’estimer à sa juste valeur lorsque l’on n’est pas connaisseur. Voir donc les prix auxquels part le type d’objets qui vous intéresse, puis se lancer dans la grande aventure en sachant, avant d’enchérir, le seuil psychologique de prix que l’on se fixe.

L’enchère est grisante, on se laisse facilement prendre. Ma dernière folie en date : 60 euros pour une plaque « Défense d’afficher », que je n’aurais jamais payée plus de la moitié si je l’avais achetée dans d’autres conditions !

Il faut aussi penser en tant qu’acheteur au prix de livraison supplémentaire (normalement indiqué dans l’annonce) et regarder le pourcentage d’évaluations positives du vendeur qui sera votre seul gage objectif de confiance.

Le petit plus : la sensation « cadeau » à réception du colis par la poste… Avec une bonne ou une mauvaise surprise à la clé, c’est le risque !

 














Lampe boule 60’s : 25 euros

Lampe effigie téléphone: 40 euros (vendeur très symathique en vend d'autres, je donne le contact volontiers)

Meuble industriel: en brocante 15 euros ( stand militaire: les meilleurs pour ce type de produits!)


-          Les puces : à Paris celles de Vanves, St Ouen, …

Si vous faites parties de celles qui ont pris de plein fouet la période grunge des années 90 en même temps que la crise d’ado et que vous êtes parisienne, alors vous connaissez St Ouen !

Ses interminables stands de tee shirts rock, bijoux toc, sapes vintages, surplus militaires…

St Ouen c’est aussi le bien connu Marché Paul Bert semi-couvert où l’on rêve sur des perles des années 70 absolument intouchables… (le samedi, dimanche et lundi) et sur des antiquités de diverses époques. Agréable pour une petite visite dominicale. Toutefois on y achètera  plus cher ce que l’on pourrait trouver ailleurs, un peu le même principe que le Bon Marché à l’échelle des Grand Magasins , ou que Kiliwatch à celui de la fripe.

A Vanves les choses sont nettement plus accessibles, le turn over récurrent. Attention prévoir d’y aller le matin avant 12h les samedis et dimanches.


 


-




 

 

 




PIANO TOY PUCE DE VANVES 30 EUROS


- Les encombrants : la fameux ménage de printemps qui a lieu un peu n’importe

quand…. Pour rentabiliser cette épopée nocturne, puisque c’est à ce moment là que les chosent se jouent, choisir les villes les plus riches, en périphérie de Paris surtout dans le 92 où il semblerait que le sport national soit le nettoyage par le vide de salon Knoll ou Cina, abandonnés parfois quasi neufs sur les trottoirs de la ville.


-         - Le grenier de nos grands-parents : un lieu sacro-saint émotivement parlant qui cache des trésors du passé incommensurables.

Des vieilleries du plus mauvais gout qui feront la plus bel effet dans notre intérieur moderne, des perles d’autrefois (matériel de coiffure, bijoux d’époque, tenue vintage..). Le nécessaire kitsh et rétro, la spéciale touch qui fait la différence.

 
Pour résumer le succès de la deuxième main s’explique ainsi :


-   
elle  donne l’illusion du neuf puisqu’elle ressasse de l’inédit, du pas vu partout, du
familial, du régional, du culturel, de l’original

-       -  elle permet de recréer un lien émotionnel avec le passé, et dieu sait qu’en nos temps modernes, il est bon de s’ancrer dans les vestiges d’un passé forcément rassurant

-       -  elle vous permet de laisser libre cours à vos délires de transformation, décapage, peinture, pochoir, amputation, sans trop de scrupules.

-       -  elle n’est pas chère, en tous cas sur le principe on l’y autorisera plus difficilement, sauf objets rares ou signés bien entendu. Le vécu, ou plutôt l’usage en l’occurrence, aura entamé sa valeur financière mais pas nécessairement esthétique. C’est le deal !

Partager cet article

Repost 0
Published by Laure - dans Idées chinées
commenter cet article

commentaires

Piano 18/03/2013 02:35

Bonjour ! La chineuse parisienne que je suis aime beaucoup votre blog... Ce qui me plait beaucoup aussi, c'est votre piano jouet :'( J'en cherche un depuis longtemps.
Seriez-vous intéressée de me le revendre ? N'hésitez pas à prendre contact avec moi par mail! Merci beaucoup.

Laure 09/04/2013 21:09



Il n'est pas à moi... Mais je pense que vous devriez trouver votre bonheur sur e bay ou dans une brocante certainement, j'en ai déjà vus... Merci!



A Propos

  • : Mode Opératoire
  • Mode Opératoire
  • : Blog mode à tendance rock et à variations littéraires et musicales. Mode en séries, découverte de créateurs, vente en ligne de mes créations bijoux (INDIE), revue de must have, chroniques de bouquins et de CDs, vide-dressing...
  • Contact

  • Laure
  • Créatrice de la marque de bijoux fantaisie INDIE, basée à Paris. Passionnée de mode, de mots et de musique
  • Créatrice de la marque de bijoux fantaisie INDIE, basée à Paris. Passionnée de mode, de mots et de musique

E SHOP BIJOUX/ INDIE

Cliquez pour découvrir mes collections de bijoux sous la marque INDIE

HomePage Indie

 

Et suivez les actualités de la marque sur la page facebook:

INDIE-copie.jpg

Recherche

PINTEREST

Follow Me on Pinterest