Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 décembre 2009 3 30 /12 /décembre /2009 23:41

Trêve de fin d'année.
Avant de ma lancer dans de nouvelles chroniques de bouquins, Cds, de vous faire découvrir mes derniers looks et quelques créateurs sur lesquels j'ai flashé, de vous poster des sujets vidéos filmés avec nouvelle cam de Noël, détour en photos par LA coiffure de l'hiver.
Plus précisément celle qui a amorcé son retour l'été dernier et qui se confirmera pour le prochain: la tresse.

En couronne, à l'indienne, elle prend toutes les formes pour faire de nous des reines de la nuit, des belles de jour, un brin nostalgique, faussement angélique, la tresse c'est le vite fait bien fait de la touche capillaire qui va bien.

Et en ce qui concerne mes propres considérations de couleurs dont je vous faisais part récemment, j'ai finalement opté pour un carré légèrement plongeant au lieu de mon noir corbeau!

Prévu pour le début d'année... Car je sors à peine de la première étape, à savoir une sorte de mèche/frange pour couvrir le front démesuré dont m'a dotée mère nature!! Et je me sens déjà mieux... y a plus qu'à!

Si je ne vous recroise pas avant demain soir, bonne dernière soirée de l'année à toutes et tous... vous viendrez m'en dire des nouvelles!



Sans-titre-1.jpg

Repost 0
Published by Laure - dans Look look
commenter cet article
7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 14:54
Opening Ceremony c'est le concept store ricain qui fait du bonheur dedans ton coeur.
Une sélection comme la leur devrait etre interdite par la brigade du découvert bancaire, rapport à la concentration de merveilles qu'on y trouve et auxquelles on est bien obligées de finir par succomber...

Donc je vous propose un très mini tour de piste, histoire de ne pas être responsable des "non cadeaux" de vos enfants, maris et famille pour Noël...Je vais rester très sage et vous faire simplement remarquer, que le taux de conversion du dollar actuellement affiche des prix en euros absolument imbattables... Je dis ça, je dis rien...

Vous avez peut-être déjà entendu parler de ce concept store né à New York et Los Angeles, et installé sur 8 étages à Tokyo quand même... C'est avec eux que Chloë Sévigny a créé récemment des collections de vêtements et chaussures, dont d'inoubliables compensées à multi boucles par exemple...

Opening Ceremony c'est un concentré de ce que les US ont de plus "college", de retro girly façon Downtown grungy, un mix improbable mais hyper identitaire, bref ce je ne sais quoi incomparable qu'on aimerait bien insuffler à nos créateurs parfois...
Respect pour l'élégance française toutefois, voici de quoi vous faire livrer les Etats Unis à domicile.






BOOTS ALEXANDER WANG
400 euros (590 dollars)




GILET CACHEMIRE ET CUIR ERIN WASSON X RCVA
255 EUROS (378 DOLLARS)


 

MOCASSINS CHLOE SEVIGNY POUR OPENING CEREMONY
110 EUROS (160 DOLLARS)





B.O PAMELA LOVE X ZAC POSEN
250 EUROS (375 DOLLARS) 
Repost 0
Published by Laure - dans Look look
commenter cet article
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 23:08
Ca pourrait s'appeler du plagiat. Faire un appel d'urgence à la blogosphère + parler de Margaux de Barock & Roll. Ca vous rappelle quelqu'un? Punky B évidemment. Et comme Margaux dont Punky parlait il y a quelques jours sur son blog, se trouve avoir cité le mien suite au post que Punky avait elle-même fait sur Mode Opératoire, la boucle est bouclée! Quelqu'un a suivi? Bien. Donc.

L'idée du "wanting" (je sens que je viens de trouver un néologisme blogueux qui va faire date là...) n'étant franchement pas mauvaise, me voilà donc à solliciter votre aide pour mettre la main sur cette fameuse robe que je cherche depuis le mois d'août où je l'avais vu annoncée chez H&M Trend, sur un blog suédois of course.
Donc si l'une d'entre vous a un plan en taille 36, j'envoie pigeon voyageur, helico ou plus simplement coursier sur le coup.
Merci davance à vous chères collègues blogueuses et lectrices avisées.

Repost 0
Published by Laure - dans Look look
commenter cet article
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 22:52
Si t'étais un animal tu serais quoi? Un léopard évidemment. Si t'étais une chanson? Mysteries de Beth Gibbons. Si t'étais une paire de chaussures? les Pigalle Louboutin cloutées. Si t'étais une qualité? L'empathie. Si t'étais un défaut? L'impatience. Si t'étais un livre? Les souffrances du Jeune Werther de Goethe. Si t'étais une chanteuse? Natasha Khan de Bat for Lashes. Si t'étais une comédienne? Patricia Arquette dans Lost Highway de David Lynch. Si t'étais une peinture? Le Cri de Munch. Si t'étais une fleur? Une rose noire. Si t'étais un lieu? Le Palais Royal. Si t'étais une fille stylée? J'aurais aimé être elle. Erin Wasson. Un peu sauvage. Très nature. Un peu rock. Très espiègle. Un peu glamour. Très androgyne.




...ou sinon Elles: Carine Roitfeld.
Sasha Pivovarova. Anouck Lepère. Kate Moss.



Mais en attendant je suis moi. Et on va tâcher de faire avec!

Repost 0
Published by Laure - dans Look look
commenter cet article
18 septembre 2009 5 18 /09 /septembre /2009 01:15
Quelques mots magiques pour l'hiver:
NOIR
VELOURS
CAPUCHE
SALOPETTE/ COMBINAISON
ROBE PORTE-FEUILLE

Ici chez Balenciaga, Alexis Mabille, Chloé, Jean Paul Gaultier, Haider Ackermann, Ann Demeulemeester, Givenchy


Repost 0
Published by Laure - dans Look look
commenter cet article
25 août 2009 2 25 /08 /août /2009 20:47


Il s'appelle Lucky. Et vous le serez aussi si vous arrivez à mettre la main dessus... Comme me l'a très justement spécifié la vendeuse quand je l'ai reposé gentiment sur le comptoir (pour cause de carte bleue incendiée pendant les vacances), il risque de ne pas rester bien longtemps en rayons...
Lucky, c'est cet ensemble soutien-gorge bandeau et culotte qui est tout simplement à se damner. Un peu rétro sur une forme moderne légèrement plissée où il faut, délicatement décorée d'une dentelle coquine sur les bords... Bien, bien, bien!

Moi qui suis plutôt du genre culotte jolie mais à 10 balles, me voilà tombée sous le charme de la lingerie, la vraie, de femme en somme! Bien coupée, bien finie, je redécouvre, ou plutôt je découvre, les joies de Princesse Tam Tam.


Car oui je faisais partie de celles qui boudaient un peu la marque pour cause de modernité insuffisante des collections....

Sauf que: un Terry Richardson plus tard (il a shooté la précédente campagne de pub), un deux pièces must have après (le Ursula en l'occurrence, un maillot bandeau également de cet été qui fut en rupture de stock totale sauf pour Miss Kate Moss qui eut le bonheur qu'on en refabrique un spécialement pour elle...), ma vision des choses a bien changé. Encore plus avec cette nouvelle campagne shootée par un norvégien ambiance Factory époque Warhol... Très juste, très frais, très efficace.

Je trouve que Princesse Tam Tam se taille gentiment mais sûrement une place de choix dans le coeur des modeuses, car même en matière de lingerie on doit parler de mode. Avec des coupes plus exigeantes, des imprimés plus sobres, des lignes épurées qui ne sont pas sans rappeler une marque haut de gamme qui commence par ER et finit pas ES, Princesse Tam Tam est donc la bonne surprise de cette rentrée et je tenais à le souligner. C'est bien clair pour tout le monde? Parfait. Alors à demain dans ces conditions.


ensemble Lucky à partir de 70 euros






Repost 0
Published by Laure - dans Look look
commenter cet article
2 août 2009 7 02 /08 /août /2009 21:30

Ca y est... enfin le grand départ en vacances pour de bon. Après une semaine de stylisme, shootings diurnes et nocturnes, réglage de soucis divers et variés, le temps du repos est enfin venu!! Direction l'Ile de Ré pour une dizaine au soleil... avec un peu de chance!


En attendant mi -août et quelques previews de l'hiver glanées pour vous depuis quelques semaines, voici un petit look d'été tout comme j'aime: jean used avec paillettes chic, compensées daim (rappelez-vous mon engouement....) et clutch léopard. Une recette magique pour un été citadin, mais en ce qui me concerne pour le moment je laisse de côté la sophistication pour un bain de sobriété en robette coton et deux pièces bandeau... Je vous en dirai des nouvelles....

Adieu mine grisouille: c'est parti pour la trempette, les crèpes au caramel sur les ports éclairés le soir après quelques bons coups de soleil, les barbecues entre potes et un sérieux sevrage mode... sauf si je tombe nez à nez avec un panama blanc... faut pas pousser non plus...









Veste Meltin' Pot
Jupe Zara
Shoes Jonak
Sac Top Shop
Bague Ela Stone






Repost 0
Published by Laure - dans Look look
commenter cet article
31 juillet 2009 5 31 /07 /juillet /2009 21:17


Si l'on remonte dans la chronologie, il ne date pas d'hier. Le léopard, ami de Roberto Cavalli par excellence, a fait une approche de la mode savamment orchestrée. Ami depuis toujours des rédactrices du Vogue qui ne s'en séparent pas d'un seul numéro, l'imprimé léopard a débarqué pour de bon aux pieds de Kate Moss en ballerines Repetto il y a quelques années maintenant. Il se retrouve aujourd'hui number one de la it list de l'hiver.
Il pourrait donc rapidement subir le même sort que ces consoeurs clous, paillettes ou têtes de mort dont l'usage abusif a eu tendance à dégoûter... En attendant de saturer, voici les touches de léopard que l'on pourra toujours s'autoriser. Prudence tout de même, car c'est le zèbre qui risque de l'emporter ce coup -ci ...(cf Maje, Heimstone...).

Premier tour chez Jérôme Dreyfuss où tout le monde y passe: Billy, Samy, Fernand...


BILLY


TWEE


SAMY


FERNAND


Les options luxe pour les gourmandes:

GIUSEPPE ZANOTTI



CHRISTIAN LOUBOUTIN


Pour les raisonnables, coup d'oeil chez Cosmo:







Et je ne vous parle pas de la veste en fourrure imprimé léopard chez Sandro à 590 euros (ou de celle encore plus chère chez Isabel Marant...)...
Comme me disait un jour un ami attéré par mes excès léopardiens: "On a dit en touches le léopard!!"






Repost 0
Published by Laure - dans Look look
commenter cet article
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 18:09
C'est la semaine de la flemme. Depuis une semaine, je vous fais du repérage, de la sélection, du shopping visuel ni plus, ni moins. Non, je suis dure avec moi même... Plus de 3 articles en presque autant de jours, voilà un prodige qui ne m'était pas arrivé depuis longtemps...

Je suis photosensible. Quel rapport me direz-vous? Et bien quand il y a de lumière, et a fortiori du soleil, je me sens bien. Grave. Alors j'ai envie d'écrire, j'ai des poussées d'interactivité, un regain d'inspiration. Je rappelle également que je suis en sevrage mode depuis quelques semaines et que le fait de ne pas consommer, ou presque, crée un manque que les billets postés ici comblent partiellement. Projeter des désirs, n'est-ce pas déjà les vivre un peu? Ok j'arrête mon char Micheline, revenons à des choses plus terre à terre. Qui dit été, dit plage, dit maillot.

Chaque été c'est la même galère: honte de l'achat du maillot en deux tailles différentes l'une pour le haut, l'autre pour le bas... Comment ça je suis gaulée comme une bouteille d'Orangina? Honte également dans les cabines, jambes blanchâtres peu flatteuses, épilation encore approximative au niveau des pattes, impossibilité d'abstraction du contexte pour imaginer que, non, ce triangle liberty ne sera pas ridicule une fois plongé dans l'eau turquoise et porté sur une peau hâlée. En tous cas bien moins que pris au piège entre ces 4 murs grisouilles de la cabine et ce rideau pourpre en fond, face à une glace dont on sait très bien qu'elle ment (S.....E!) pour nous faire croire que tout se passe bien au niveau du régime.

Bref, dans les réjouissances de la recherche du maillot idéal, pas aplatissant, pas qui rentre dans les fesses, pas trop échancré, pas trop culotte de mamie, pas de motifs trop bariolés, pas trop classique non plus pour dénoter, pas trop cher parce que quand même c'est 5 cm2 de tissus, l'affaire n'est pas aisée.

C'est pourquoi, je vous propose deux créateurs pour un shopping dans deux styles totalement différents:

- LE BOBO

Pour toutes celles qui sont décontractées de la ficelle, un peu nonchalantes fascinantes, régressives actives, en gros les branchées qui veulent pas trop que ça sente la fashion à 100 bornes mais que leurs compères les repèrent ... il y a une nouvelle marque RoseAnna. Comme en plus les deux copines créatrices sont vendues chez Heimstone- qui pour le coup ne fonctionne plus en binôme mais produit quand même toujours autant de merveilles - on s'arrête deux secondes sur le sujet.
RoseAnna c'est un concept, comme sur leur campagne, ça se porte avec headband, peignoir de sortie de bain American Apparel, socquettes enfilées dans des sabots, sans quoi ça aura moins de gueule... Idéalement ça se porte même à Ibiza plutôt qu'en Bretagne, pour affirmer son esprit de contradiction haut et fort. A MORT LA PAILLETTE, VIVE LES FLEURETTES!!!

http://www.roseannaswim.com/







- LE SOPHISTIQUE 

Celui-ci est prévu pour celles qui assument, les fortes de caractère même par 40 degrés, celles qui ont les ongles rouges impeccables même au bout de la 14ème baignade de la journée, celles qui ont aimé les tendances bondage, 90's et body qui ont annoncé l'été. Pour se faire, on se tourne donc vers Hervé Léger, oui oui, et les maillots dessinés par le malin Max Azria.
A ce niveau là, ce n'est même plus du maillot, c'est de l'art, de la sculpture, de la couture...Alors oui, ce n'est pas fait pour bronzer, rapport aux marques encourues, mais ne me dites pas que vous ne mettez des maillots de bain que pour prendre le soleil malheureuses!!

http://www.herveleger.com/spring2009/index.php

 

 

 
Repost 0
Published by Laure - dans Look look
commenter cet article
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 22:31

La mode aime bien bouleverser les codes, brouiller les pistes. Amorcé avec le trashy loose de ces derniers mois, le courant de la coolitude continue son petit bonhomme de chemin.

Mesdames veulent se sentir à l’aise, natures, décontractées ? La tendance a bien entendu leur cri de révolte anti-sophistication. Résultat : pyjamas, joggings, bodys, shorts… lazy, easy, homy. Comme dans tous les lieux branchés émergents, le mot d’ordre c’est « comme à la maison ». Dorénavant on se prélasse dans des vêtements symboles de détente ultime ou on laisse l’intimité s’exposer au grand jour.

DAISY LOWE EN PPQ


 Est-ce d’avoir trop regardé Eva Longoria faire son jogging dans Desperate Housewives ou d’avoir rêvé à l’audace de Daisy Lowe en body leopardé PPQ au sortir d’une soirée ? Toujours est-il qu’on en veut aussi du molleton douillet, du loose décomplexant, du shorty sexy sporty, du body body.

Listing des pièces auxquelles il ne faudra pas couper pour satisfaire cette tendance forte de l’été :

Sportswear :

Vous n’aimez pas le sport ? Tant mieux. La mode vous donne enfin un prétexte pour faire semblant. Ou presque. Car sans le corps musclé qui va de pair, il ne faudra pas s’autoriser tous les excès du vestiaire sporty.


CHLOE S/S 09

 

Le shorty exige la jambe fuselée, galbée, ferme. Sans quoi il prendra l’allure d’une mauvaise culotte de grand-mère. .. On vous l’indique bien chez Chloé, dignement porté en version bloomer chic. Merci à sa nouvelle styliste Hannah Gibbons qui renoue, enfin, avec l’esprit nonchalant et sensible de la marque. Oublions d’emblée l’assortiment basket, tee shirt, à moins d’aller courir le 100 mètres. On réservera le shorty à la plage, à ses désormais incontournables spartiates, enfilé en sortie de bain sur un maillot une pièce… autre must have de l’été.

 

STELLA MC CATRNEY S/S 09


Le maillot ou plutôt le body, cet incontournable des catwalks estivaux, décliné en nombre chez Stella Mc Cartney, Alexander Wang, Haider Ackermann, Hussein Chalayan… Découpé, taillé, structuré par le génie de ces créateurs, le body peut se suffire à lui-même...sur un podium. Sinon, on garde la surprise sous une jupette qui joue les volumes pour contraster avec un buste moulé ou on l’enfile sous un tailleur chic, pour s’improviser danseuse étoile sortant de repet’.

JEAN PAUL GAULTIER S/S 09


Et si vraiment on veut du maillot et pas du body, on se résout à l’idée que le deux pièces anti marques de bronzage est un lointain souvenir. Qu’il va falloir le remplacer par le une pièce, certes moins pragmatique, qui amorçait déjà sa progression l’été dernier. Muni d’une cap intégrée chez Jean Paul Gaultier, il rappelle néanmoins que n’est pas élégant n’importe quel maillot une pièce…Sporty oui, mais on est pas là pour un 50 mètres nage libre non plus.

 

Homewear

 

D &G S/S 09


 

Chez Dolce & Gabbana, on sera « pigiama » ou pas. Un défilé à 70 % ambiance sortie du lit et la tendance est là. En chemise, pantalon, robe, le pyjama satiné, gansé, se mixe avec des pièces sobres ou travaillées selon l’effet recherché. Pas question pour autant d’étrenner vos pilous hors de la chambre. L’effet pyjama ne marche qu’avec des matières soyeuses, des formes masculines pour que la magie du détournement opère. Attribut originel de vos nuits, il le restera malgré tout. Un argument de force pour convaincre monsieur qu’en rentrant avec vous, il n’aura pas froid ce soir, si jamais il avait oublié de prendre le sien…

 

ERIN FETHERSTON S/S 09


Si le pyjama n’est pas assez explicite, la mode a pensé à tout. L’été ne se passera pas sans dessous dessus. Les soutiens gorges, combinaisons, bustiers sont de sorties, devenus pièces d’une garde robe de jour. Chez Sonia Rykiel, le soutien gorge se trompe de strate et se superpose à des tops en transparence tandis que chez Chine Belgian Design, c’est justement la lingerie « prêt à portisée » qui joue la transparence. Et si vous jugez les repères trop brouillés, il suffira simplement de laisser apparaître les dessous sous des décolletés assumés : chez Prada les robes froissées laissent la voie libre à l’impudique tandis que Erin Fetherston joue la carte de l’angélisme mutin.

On a bien compris qu’on ne mettra pas de pyjama sur la plage, ni de body pour aller courir. Et qu’on ne s’emballe pas non plus en ressortant son jogging trois bandes  pour autant…Loungewear mais digne.

Repost 0
Published by Laure - dans Look look
commenter cet article

A Propos

  • : Mode Opératoire
  • Mode Opératoire
  • : Blog mode à tendance rock et à variations littéraires et musicales. Mode en séries, découverte de créateurs, vente en ligne de mes créations bijoux (INDIE), revue de must have, chroniques de bouquins et de CDs, vide-dressing...
  • Contact

  • Laure
  • Créatrice de la marque de bijoux fantaisie INDIE, basée à Paris. Passionnée de mode, de mots et de musique
  • Créatrice de la marque de bijoux fantaisie INDIE, basée à Paris. Passionnée de mode, de mots et de musique

E SHOP BIJOUX/ INDIE

Cliquez pour découvrir mes collections de bijoux sous la marque INDIE

HomePage Indie

 

Et suivez les actualités de la marque sur la page facebook:

INDIE-copie.jpg

Recherche

PINTEREST

Follow Me on Pinterest