Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 12:20


Voilà une bonne initiative internet qui mérite d'être soulignée!! Alors quand en plus elle vient d'une super pote...

Notre première mannequin pour le magazine Mode Opératoire (www.mode-operatoire.com) et également complice de la rédaction pour les numéros à venir, lance sa propre page perso... et c'est tant mieux!
 
Wear Off Duty (www.wearoffduty.tumblr.com), c'est le nouveau blog mode de Zoé, une modeuse pas comme les autres. Du genre de celles qui tentent les pantalons à fleurs roses sans complexe... Et ça, c'est remarquable dans tous les sens du terme!! Mais surtout une fille simple, drôle, naturelle, hyper stylée, hyper pointue, qu'on aime parce qu'elle ne se prend absolument pas la tête et qu'au passage elle a tout pigé.

Une fille qui, du haut de sa vingtaine, a déjà compris qu'avoir de la personnalité, c'est aussi ça "être à la mode"....Et pas nécessairement suivre le courant. Ma it girl à moi en somme!
Instinctive, sensible, avant-gardiste avec son style rien qu'à elle, elle plonge dans l'armoire des ses compatriotes pour notre plus grand bonheur.
 
Toutes les semaines, elle nous livre un focus sur une personne (homme, femme, enfant, chien!!) , sa garde-robe, son univers, shootée at home. Un site sobre, efficace, résolument moderne comme elle, qui a la volonté sans prétention de dresser un tableau socio-vestimentaire plutôt que de faire du repertoring de marques... Maligne la rouquine!! Retenez bien son credo mode:

DON'T THINK, SHOOT!

Repost 0
Published by Laure - dans News mode
commenter cet article
28 juin 2009 7 28 /06 /juin /2009 21:45

crédit photo Gregory Favre


J'en suis. De ceux qui ont succombé à ce merveilleux jouet photographique qu'est le Polaroïd. Pas de honte à le dire, malgré l'engouement certain des plus novices en matière de photo qui s'y collent...Endormi dans mes tiroirs depuis ma tendre jeunesse, le boîtier magique vient de refaire surface dans ma vie après l'achat de recharges que l'on disait être en voie d'extinction...

Pourtant, après des pérégrinations dans le 17 ème arrondissement suite à la confirmation par plusieurs sources secrètes de l'existence d'un sacro saint lieu qui abriterait les vestiges d'une époque désormais révolue, force est de constater que la pénurie n'est pas celle qu'on dit... Je découvre plus tard que la FNAC, herself, a encore quelques munitions... et moins chères...

Qu'importe. L'idée était de trouver un moyen d'utiliser mes réserves à bon escient.
En voici un échantillon avec quelques natures mortes concoctées en ce dimanche avec la complicité d'un amoureux inspiré et bienveillant. Premier tirage, effet immédiat... Sourires de gamins extatiques devant la magie de la chimie qui immortalise quelques objets de mon univers...




GIRLY UK

K WAY
BOTTES HUNTER SUR TOP SHOP.COM
FIGURINE DE RICK OWENS POUR BARNEY'S
POCHETTE CUIR ET CLOUS TOP SHOP
CARNET MOLESKINE
BIC ROUGE A LEVRES MARC BY MARC JACOBS
BALLERINES NOEUDS TOP SHOP


FOLK US
SAC ZARA
COLLIER GARETH PUGH ALEX & CHLOE
BAGUE TURQUOISE PERSO
CARRE DE VERDURE CHEZ COLETTE OU GRAINES D INTERIEUR
BOUGIE LAPIN CHEZ HOTEL PARTICULIER
APPAREIL PHOTO DIANA CHEZ LOMOGRAPHY
BRACELETS PERSO DONT MARC BY MARC JACOBS
CEINTURES ZARA



GRUNGY FR
SAC AMERICAN APPAREL
CASQUE PANASONIC
BROCHE NOEUD TOP SHOP
COLLIER PERSO
BRACELET LEOPARD NEW LOOK
BOTTES VIVIENNE WESTWOOD
BANDANA PERSO




crédit photo Gregory Favre


Repost 0
Published by Laure - dans Must Have
commenter cet article
21 juin 2009 7 21 /06 /juin /2009 22:25


Reprise des affaires... j'avais dit plus de séries mode sur le blog. Et bien il ne faut jamais dire jamais. Comment résister à un photographe qui vous propose ses services? Je vous le demande! Et bien on ne le fait pas et on prévoit même d'autres prises de vue, plus exigentes, plus audacieuses... Oui oui oui, de jolis projets en perspective et en attendant un petit shooting avec un look à guetter pendant les soldes....




ROBE H&M
SHOES EDEN SHOES
CEINTURE ZARA
BIJOUX PERSO




Repost 0
Published by Laure - dans Mode en série
commenter cet article
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 18:09
C'est la semaine de la flemme. Depuis une semaine, je vous fais du repérage, de la sélection, du shopping visuel ni plus, ni moins. Non, je suis dure avec moi même... Plus de 3 articles en presque autant de jours, voilà un prodige qui ne m'était pas arrivé depuis longtemps...

Je suis photosensible. Quel rapport me direz-vous? Et bien quand il y a de lumière, et a fortiori du soleil, je me sens bien. Grave. Alors j'ai envie d'écrire, j'ai des poussées d'interactivité, un regain d'inspiration. Je rappelle également que je suis en sevrage mode depuis quelques semaines et que le fait de ne pas consommer, ou presque, crée un manque que les billets postés ici comblent partiellement. Projeter des désirs, n'est-ce pas déjà les vivre un peu? Ok j'arrête mon char Micheline, revenons à des choses plus terre à terre. Qui dit été, dit plage, dit maillot.

Chaque été c'est la même galère: honte de l'achat du maillot en deux tailles différentes l'une pour le haut, l'autre pour le bas... Comment ça je suis gaulée comme une bouteille d'Orangina? Honte également dans les cabines, jambes blanchâtres peu flatteuses, épilation encore approximative au niveau des pattes, impossibilité d'abstraction du contexte pour imaginer que, non, ce triangle liberty ne sera pas ridicule une fois plongé dans l'eau turquoise et porté sur une peau hâlée. En tous cas bien moins que pris au piège entre ces 4 murs grisouilles de la cabine et ce rideau pourpre en fond, face à une glace dont on sait très bien qu'elle ment (S.....E!) pour nous faire croire que tout se passe bien au niveau du régime.

Bref, dans les réjouissances de la recherche du maillot idéal, pas aplatissant, pas qui rentre dans les fesses, pas trop échancré, pas trop culotte de mamie, pas de motifs trop bariolés, pas trop classique non plus pour dénoter, pas trop cher parce que quand même c'est 5 cm2 de tissus, l'affaire n'est pas aisée.

C'est pourquoi, je vous propose deux créateurs pour un shopping dans deux styles totalement différents:

- LE BOBO

Pour toutes celles qui sont décontractées de la ficelle, un peu nonchalantes fascinantes, régressives actives, en gros les branchées qui veulent pas trop que ça sente la fashion à 100 bornes mais que leurs compères les repèrent ... il y a une nouvelle marque RoseAnna. Comme en plus les deux copines créatrices sont vendues chez Heimstone- qui pour le coup ne fonctionne plus en binôme mais produit quand même toujours autant de merveilles - on s'arrête deux secondes sur le sujet.
RoseAnna c'est un concept, comme sur leur campagne, ça se porte avec headband, peignoir de sortie de bain American Apparel, socquettes enfilées dans des sabots, sans quoi ça aura moins de gueule... Idéalement ça se porte même à Ibiza plutôt qu'en Bretagne, pour affirmer son esprit de contradiction haut et fort. A MORT LA PAILLETTE, VIVE LES FLEURETTES!!!

http://www.roseannaswim.com/







- LE SOPHISTIQUE 

Celui-ci est prévu pour celles qui assument, les fortes de caractère même par 40 degrés, celles qui ont les ongles rouges impeccables même au bout de la 14ème baignade de la journée, celles qui ont aimé les tendances bondage, 90's et body qui ont annoncé l'été. Pour se faire, on se tourne donc vers Hervé Léger, oui oui, et les maillots dessinés par le malin Max Azria.
A ce niveau là, ce n'est même plus du maillot, c'est de l'art, de la sculpture, de la couture...Alors oui, ce n'est pas fait pour bronzer, rapport aux marques encourues, mais ne me dites pas que vous ne mettez des maillots de bain que pour prendre le soleil malheureuses!!

http://www.herveleger.com/spring2009/index.php

 

 

 
Repost 0
Published by Laure - dans Look look
commenter cet article
15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 12:18

Mon amoureux me disait ce matin qu’il aimait les bottes en caoutchouc. Décidément les hommes regorgent de surprises… On passe pourtant des heures parfois, à chercher le juste équilibre vestimentaire pour ne pas les agresser visuellement et satisfaire nos besoins modeux, souvent incompréhensibles il faut bien le reconnaître. Et là, ils vous balancent la surprise, le truc qu’on n’avait pas vu venir, croyant avoir bien cerné les goûts de la bête…

 

Est-ce d’avoir constaté que mon placard abritait tout ce qui existe en matière de chaussures : bottes, escarpins, sandales, tongs, spartiates, ballerines … qui lui a laissé penser que je pouvais aussi avoir des bottes en plastoc ? Est-ce pour prouver son ouverture d’esprit par temps de pluie, qu’il prôna ce matin le port de la botte en pétrole ?

 

Toujours est-il que le beau gosse m’a scotchée avec cette répartie tout à fait inattendue qui, contre toute attente, m’a aussitôt fait réfléchir à la question cruciale du : « bottes en toc ou pas » ?…

 

Et je dois dire, qu’aussi mystérieux soit le paradoxe, par plus de 20 degrés, il est malgré tout assez aisé de s’imaginer en court, tout en gardant ses petons au sec dans de grandes bottes hermétiques. Une rédactrice de mode bien lookée en Hunter plus tard, un tour sur le site de Aigle pour constater la raisonnabilité des tarifs de la chose et trois quatre arguments sous le coude (comme un prochain week-end en Normandie ou tout simplement la météo des 3 prochaines semaines à Paris), je les tiens mes raisons mentale, pragmatique et sentimentale d’acquérir des bottes en plastique ! …

 

Dont je suis convaincue que mon chéri, totalement inconscient de ses propos au réveil, finira bien par se moquer quand même…


MODELES HOMOLOGUES:

AIGLE



HUNTER / JIMMY CHOO




MARC BY MARC JACOBS






INTERDITES MEME EN CAS D'URGENCE 


 
Repost 0
Published by Laure - dans News mode
commenter cet article
14 juin 2009 7 14 /06 /juin /2009 20:29
J'ai bon coeur. Comme tout le monde n'a pas deux heures à perdre à se fabriquer du sur mesure, j'ai pensé à vous avec une petite sélection de ce qui me paraît homologué en termes de headbands, ce joujou de l'été sans lequel on ne sera pas la plus belle pour aller danser.

- LE PRECIEUX

Pour les mariages, baptêmes et autres réjouissances estivales où le tailleur en soie frappée et capeline ne doit plus être de rigueur... pitié...

JENNIFER BEHR: www.jenniferbehr.com/




- LE FASHION: non seulement il est un headband, donc en soit un must have, mais en plus il reprend les codes incontournables de l'été: tresse, liberty, ethnique, turquoise...

URBAN OUTFITTERS/ www.urbanoutfitters.com/





NEW LOOK: www.newlook.co.uk/





- LE CREATEUR:

Il est farfelu, audacieux, visible. Plus qu'un bandeau c'est un hybride entre chapeau, foulard et bijou.

MIKAELLE ASSOULINE: www.mikaellaassouline.com/




L AMAZONE: entre indien et années 20, il ose les plumes par tous les bouts. Vous aimez les nouvelles folkeuses, leur univers onirique un peu déjanté, c'est ce modèle qu'il vous faut.

LITTLEDOE IS LOVE:
www.littledoeislove.com/





MELLE SAN: 
www.myspace.com/mellesan









Repost 0
Published by Laure - dans Must Have
commenter cet article
9 juin 2009 2 09 /06 /juin /2009 17:59



A mois de crise, occupation de crise... Dans la continuité du customing fou de ces derniers temps sur ce blog, voici ma dernière lubie: le headband. Je vous l'annonçais il y a quelques mois, le bijou de tête est le must have de cet été. Outre les créatrices qui excellent en la matière ( Littledoe is Love, Mikaella Assouline, Jennifer Behr...), vous pouvez bien entendu craquer sur les substituts du genre chez H&M, New Look, Accessorize, Claire's...

Mais rien de tel que de créer soi-même son modèle, unique forcément.
Un conseil: La Droguerie de Paris. Jour de chance en ce qui me concerne, je suis tombée sur une conseillère hors pairs qui m'a aiguillée afin de choisir les bons outils pour réaliser un bandeau inspiré de celui qui me fit tourner la tête... mais qui coûtait 50 euros!!

Matériel: une épingle, du fil, un gros grain pas trop large, un élastique si vraiment on veut fignoler, des strass et les clips pour les fixer, de la glue et des plumes... de pintade en l'occurrence!! Si ce n'est pas un signe de modisme poussé ça... Mais la pintade a cela d'appréciable, qu'elle a des pois qui se la jouent léopard et parfois même des lignes qui se la pètent zèbre... Souci de la tendance absolu dont le mérite leur revient entièrement, il faut bien le dire.
Temps de réalisation: 1h en se concentrant.




MODE OPERATOIRE:

Commencer par le milieu du ruban. Fixer les plumes par la tige en utilisant le strass et son fermoir avec de la glue en renfort pour fixer le tout solidement. Puis continuer vers l'extérieur en s'arrêtant au niveau des premières mèches qui longent le visage (pas besoin de faire tout le tour...). Choisir les plumes qui ont l'inclination adequate de chaque côté de la plume du centre, en gros être symétrique et logique!!




Résultat en images. Certes, je ne garantis pas de porter cette merveille couramment car je ne suis pas sûre que les gens comprennent totalement ma transformation en Pocahontas pour le moment... Pour autant au prochain mariage qui se pointe, je le dégaine.










Repost 0
Published by Laure - dans Idées chinées
commenter cet article
9 juin 2009 2 09 /06 /juin /2009 00:06


Comme une traînée de poudre … Du genre de celle qu’ on s’administre par le nez dans les soirées branchées ou bourgeoises des capitales européennes. Le vice se répand et fait exploser les barrières de notre chère société en mal de sensations. Il est à la morale, ce que la tendance est à la mode : un penchant extrême qui peut vite devenir une mauvaise habitude…. Consommer avec modération et finesse d’esprit, il est aussi la plus grisante des transgressions, le plus délicieux des travers.

Dans un monde où l’interdit est en train de devenir la norme, il fallait bien se pencher sur le cas de ceux qui savent encore mettre un peu de piment dans leur activité, qui défendent les valeurs d’une inclination que d’autres décrient ou qui jouent avec leur ambigüité polémique: le sexe, l’alcool, la nuit… Des jeux interdits qui oscillent entre voluptés et décadence. Mode Opératoire s’immerge dans un univers aussi grisant que dangereux, aussi addictif que controversé, aussi intellectuel que sensible. Voyage en pays charnel et sensoriel aux côtés de ceux qui font réfléchir le corps.

Entre Maina Lecherbonnier et la saveur littéraire de ses expériences sexuelles débridées ou Catherine Breillat et son cinéma romantique qui passe souvent pour un fantasme trash , notre cœur balance. Invitation aux rêves humides avec les aquarelles de Sébastien LeGal ou retours de nuits de débauche avec les photographies de Nicola Delorme… L’art s’acoquine aux excès pour délivrer d’autres messages en filigrane. Détour par l’univers du hooligan talentueux de la mode, Alexander Mc Queen, en passant par   (portfolio)   et (série mode). Clin d’œil cynique aux tentations artificielles avec un make it up spécial poudre de luxe… Pour les conseils de lecture, on suit l’expert en la matière Frédéric Beigbeder, quant aux hotspots, on opte pour ceux de la meneuse de revue du Crazy Horse …Ou quand le temple de l’érotisme décortique la ville du jeu dans toute sa démesure, Las Vegas. Immersion dans le lyrisme tourmenté des Mots de Jérémie Khlat, spécialiste de la nuit parisienne au Chacha Club, qui retrace également pour nous le panaroma des auteurs qui ont donné au vice leur lettres de noblesse…

Et comme les refrains se mémorisent mieux que n’importe quelle leçon, un dernier conseil en musique: Osez, osez… disait si bien le dandy Bashung…

http://www.mode-operatoire.com





Repost 0
Published by Laure - dans Au programme
commenter cet article
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 23:00


Il fallait bien que ça finisse par arriver. Je n'achète plus rien... Pendant un mois! Autant dire une éternité pour l'acheteuse compulsive que je suis...Mais voilà : la CB ne veut plus quitter le négatif, les agios s'annoncent assassins, la machine à paiement magique recrache mon offrande et les perspectives laissent augurer un déficit incompressible qui va nécessiter une période de sevrage.

Moralité: CB et chéquier au panier, première fois de ma vie que je m'impose cette discipline militaire qui fait déjà sourire tout mon entourage.
Pour faire face à la dure réalité de ce constat (alarmant pour l'économie d'H&M qui risque de sombrer avec mes bonnes résolutions), voici mes trucs de sauvetage:

- Regarder son placard dans les yeux. Lui dire qu'on l'aime d'amour tous les matins en prêtant attention, enfin, pour de bon, à toutes ses merveilles, amassées négligemment, qui vont prendre tous leurs sens dans les prochains jours.
Pousser la logique à son paroxysme en organisant la bataille: 30 jours c'est autant de tenues à lister, penser, envisager à l'avance pour se rassurer. On vaincra le temps qui passe sans nouveautés grâce à toutes les combinaisons géniales que l'on va pouvoir enfin mûrir.

- Faire le grand ménage, aller à l'essentiel, on cherche un but à sa vie, commençons par en trouver un à notre garde-robe. A petit esprit de modeuse, petites ambitions... Donc tout ce qui est tendance, mais pas de celle de cet été, on dégage. On met gentiment dans un sac, on se connecte sur les sites de broc et on s'organise avec ses copines pour planifier les représailles au plus vite. Au même titre qu'on est toujours le con de quelqu'un, on peut aussi être le must have de n'importe qui. Ce qui revient à dire que votre tee-shirt Hello Kitty trouvera peut-être, je dis bien peut-être, les grâces d'une nouvelle maman porteuse pour 2 euros. Faut pas non plus en demander trop à l’univers… E bay, troc entre copines, ventes Hippie Chic (très intéressantes, je le conseille!), dépôt vente, vide placard sur votre blog, tout est bon dans le cochon.

- Penser petit, économie, système D. Changer de système de valeur. Ce qui est bon et bien, ne coûte pas nécessairement cher. Au contraire, ce que vous aurez créé de vos petites mains sera non seulement unique, mais créatif. Au programme de mon côté, après le désenchantement d'un headband à 40 euros inenvisageable pour mon budget de pauvresse, je viens d'acquérir le matériel nécessaire pour le créer moi-même, quasiment à l’identique... pour 6 euros, merci la Droguerie!! J'y reviendrai pour plus de détails...

-Trouver des occupations, des substituts, palliatifs, récompenses. Parce que quoiqu'on en dise, ne rien dépenser si ce n'est pour se nourrir et payer son toit, et ses impôts, et sa carte de transport, et sa mutuelle, et son internet, et son portable et...bref ne rien dépenser en sapes, pour une modeuse, c'est mourir un peu. Alors avant de vous pendre de désespoir à votre lustre Kartell avec la sangle de votre sac Gucci, une balle de Tennis Chanel dans la bouche, positivez. Vous êtes spirituelle, vous êtes sage, écolo, volontaire ... Et vous avez booké tout votre temps libre pour le prochain mois pour être sûre de ne pas avoir d'occasions à occuper par du shopping. Vous avez également banni certains quartiers trop dangereux, certaines amies trop dépensières, couper internet pour ne pas recevoir de mail, briefer votre concierge pour ne pas recevoir par courrier les ventes privées sur votre palier, couper votre portable pour n'être invitée à aucun dîner... Good girl!!


Repost 0
1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 21:38
Le bonheur ne se dit pas. Il se vit.



Repost 0

A Propos

  • : Mode Opératoire
  • Mode Opératoire
  • : Blog mode à tendance rock et à variations littéraires et musicales. Mode en séries, découverte de créateurs, vente en ligne de mes créations bijoux (INDIE), revue de must have, chroniques de bouquins et de CDs, vide-dressing...
  • Contact

  • Laure
  • Créatrice de la marque de bijoux fantaisie INDIE, basée à Paris. Passionnée de mode, de mots et de musique
  • Créatrice de la marque de bijoux fantaisie INDIE, basée à Paris. Passionnée de mode, de mots et de musique

E SHOP BIJOUX/ INDIE

Cliquez pour découvrir mes collections de bijoux sous la marque INDIE

HomePage Indie

 

Et suivez les actualités de la marque sur la page facebook:

INDIE-copie.jpg

Recherche

PINTEREST

Follow Me on Pinterest