Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 18:07

Soyons chauvins, terroir, made in France...

 

Je rentre des salons, Tranoï et Rendez-vous en l'occurrence. Et je n'en rentre pas les mains vides!

Sur le Tranoï, salon créé par les talentueux Armand et Martine Hadida de l'Eclaireur pour qui j'ai eu la chance de travailler, c'est toujours du bonheur plein les yeux. Pour qui aime le cuir, le noir, les matériaux bruts, les coupes destructurées, la créativité... J'en passe et des meilleures.

 

 

VANESSA DEE

 

4.jpg

_DSC0160.jpg

 

 

Mon coup de coeur? Vanessa Dee. Une créatrice française qui fait des bijoux qui me rappellent mon engouement pour des marques comme Maria Rudman à l'époque. Des bracelets et colliers bruts, dans des couleurs sombres et mystérieuses, un mélange de pierres naturelles, précieuses et de cordons enlacés, de cuir entravé, des grigris à s'enfiler par dizaine... Rien qu'à les regarder tu entends le doux bruit des guitares qui auraient voyagé aux quatre coins de la Terre...

 

MELLE SAN

 

62332_447732584320_850764320_4884233_6742885_n.jpg

 

a100site.jpg

 

Sur rendez-vous, j'ai le mien avec Melle San, dont je vous ai déjà parlé ici. Son univers s'étoffe, s'enrichit, d'une collection de vêtements maintenant dont un sweat... Le sweat, cousu main de petites croix, des breloques ça et là qui s'agitent à peine sur un jersey épais et douillet. Une autre robe sweat avec un empiècement de cuir qui laisse apparaître la peau... Et de nouvelles B.O black pour compléter ma collec...Car depuis plusieurs mois, j'use et j'abuse de ma boucle d'oreille gentiment offerte par Sandrine et il est temps maintenant de me renouveler.

 

 

Vous le savez, depuis mardi, c'est également la FASHION WEEK à Paris. Autrement dit le grand cirque de la mode qui court de défilés en défilés pendant plus d'une semaine. Cette année pas de tentative de décrocher le sésame de l'un des shows, juste une invitation au Bal Masqué de Grazia qui a lieu mardi à l'opéra... et c'est tout ce qu'il me fallait pour me faire un remake de Eyes Wide Shut un brin décadent pendant cette semaine frénétique.

Donc Fashion Week, j'y reviens et le gagnant est:

 

 

 

 

CARVEN

 

00110m.jpg00130m.jpg00160m.jpg

00180m.jpg00220m.jpg00340m.jpg

 

Depuis que Guillaume Henry s'est emparé de la légendaire marque Carven, le drapé n'est plus ringard, la création se rapproche un peu plus des montants du prêt à porter et la féminité a un nouveau garant. Soubrette sexy, bourgeoise en mini, on retient précisément les découpes qui dévoilent des bandeaux sur la poitrine et surtout surtout, ce petit détail qui n'a l'air de rien mais qui pourrait bien devenir votre nouveau chouchou de l'été croyez-moi, le collier cravate façon cowgirl à serrer au dessus d'un chemisier strict.

 

GIVENCHY

 

img-744.jpg

 

On continue dans notre joli petit monde de la mode avec les campagnes de pub. Et particulièrement celle de Givenchy, marque évangélisée par Ricardo Tisci pour notre plus grand bonheur, qui prône une élégance épurée mais vive, loin du vraisemblablement homologué "duo en noir et blanc" qui fleurit partout cet hiver ( The Kills chez Zadig, les Jagger chez Eleven, le couple Poupaud/Maigret chez Sandro...)

 

Repost 0
Published by Laure - dans News mode
commenter cet article
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 21:36
"Tu sors au Bus?... c'est le nouveau truc à la mode...

 

T'as un blog de mode? T'en as pas marre de parler de tes jupes???
T'aimes le rock? bah ouais normal, c'est la tendance en ce moment...
Tu bosses dans la mode? Evidemment, vu comment t'es lookée..."
  
Et toi, tu l'aimes ta vie sinon? Parce que moi, oui.
Et vraisemblablement celui de nous deux qui est le plus parasité par des clichés ... je crois  que c'est toi.
 
PILE: je ressens
 
clin-doeil.jpg
Rock.jpg
fou-rire.jpg
details-copie-2.jpg
shoes-copie-1.jpg
 
 
  
FACE: j'observe
 
 

paysage-copie-3.jpg 

assise.jpg

debout-copie-1.jpg

paysage-2-copie-1.jpg

portrait-2-copie-2.jpg

 

 

 

Robe H&M

Perfecto REDSKINS

Leggings UNIQLO

Bague LOW LUV BY ERIN WASSON et ETSY

Bracelets ELA STONE et perso

Shoes CONVERSE (customisées)

 

Repost 0
Published by Laure - dans Mode en série
commenter cet article
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 14:25

Buffalo_66.jpg

 

Hier j’ai regardé Buffalo 66. Aujourd’hui j’aime Vincent Gallo.

Je l’ai regardé par ce qu’il y a eu la Fnac et ses 10 DVD à  50 euros, parce qu’on me dit souvent que je ressemble à Christina Ricci (surtout dans la famille Adams évidemment…) et parce que Vincent Gallo est tout ce que j’aime, c'est-à-dire un mec absolument complet qui a un univers propre. Réalisateur-acteur, mannequin, compositeur–chanteur, photographe, peintre… Personnellement je ne considère pas que les gens qui touchent à tout devraient mieux s’en tenir à ne bien faire qu'une seule chose à la fois. Parce qu’il se trouve, qu’il y a des gens qui savent faire plusieurs choses et même très bien. Et qu’ils seraient juste débiles de ne pas exploiter tous leurs talents par respect pour ceux qui n’auront pas la chance de savoir en développer un seul... C’est injuste, c’est la vie. Donc à partir de ce postulat, Vincent Gallo, tu l’adores ou tu le bannis.

 

vincent-gallo-shots.jpg

 

Parce qu’un mec qui a tourné avec Ferrara et Kusturica, est sorti avec Chloe Sevigny, était pote avec Basquiat, fait de bons films, chante avec de l’émotion et se paye le luxe d’avoir une gueule de bad boy absolument irrésistible, ce mec là te donne forcément quelques raisons de le détester. Si tu n’es pas une femme amoureuse par exemple… A ce titre, je précise que cet article est dénué de toute objectivité, compte tenu de l’état amoureux totalement irrationnel dans lequel je me trouve depuis hier. Je vais avoir 15 ans pendant 10 min, ça va être certainement pénible pour certains, d’autres vont dire qu’il faut bien être totalement à la rue pour ne tilter que maintenant sur Mister Gallo, alors que le mec à 50 ans presque et déjà un parcours bien rempli derrière lui… Foutaises, bullshits, nonsense (je parle en anglais pour que Vincent me comprenne, merci…). J’ai certes fait un rejet du personnage « trendy undergound » de Vincent jusqu’à maintenant car je fais effectivement un rejet assez violent de tout ce qui s’apparente a priori à la « hypitude ».

arton644.jpg

Bon et bien, ce coup-ci, j’arrête de faire ma mauvaise tête deux secondes pour dire que Buffalo 66 est un très beau film photographique avec des plans étonnants (vues aériennes, spots lumineux sur les personnages, inserts de flashbacks en images sortant de sa tête…) sans tomber pour autant dans la tentation du film d’auteur conceptuel totalement hérmétique pour pouvoir se dire différent... Un film avec de l’émotion sincère et véritablement touchante, sans faire du mélo romantico branché. Je dis que Vincent Gallo est un excellent acteur et réalisateur, avec une vraie diction, de vraies « manières », une vraie palette d’émotions à décliner sur sa gueule de déglingué un peu ravagée aux yeux lagon. Je dis que ce couple improbable, formé d’un ex taulard en boots rouges qui ne serait que bon au bowling, et d’une danseuse de claquettes en collants bleus dont la gentillesse se dessine toutes en rondeurs sur le visage, c’est tout juste un délice. Une rencontre tout à fait inespérée entre un mec que la vie empêche de pisser tranquillement depuis le matin même et une petite poupée trop maquillée qu’il prend en otage de sa détresse affective.

buffalo66-3.jpg

Je dis qu’il faut de la nuance, beaucoup de sensibilité pour ne pas faire un film cliché avec une telle recette de départ, un faux looser un peu barré et une poulette au cœur tendre. Je dis qu’il faut beaucoup du cœur pour ne quasiment rien dévoiler de l’amour dans les mots et les images  et pourtant en parler autant dans un  film. J’aime ce qui est juste, précis, sans être trop ambitieux, trop prétentieux, j’aime ce qui montre le vrai tout en lui donnant quand même une autre envergure qu’un rendu trait pour trait sans attrait. J’aime Vincent Gallo, oui je le redis pardon, mais après je n’aurai plus de raison légitime de le faire… J’aime ses yeux troublants de pureté au milieu de sa tronche abîmée aux lignes saccadées et même un peu sévères. J’aime le contraste de cette pureté, de cette fragilité qu’incarnent des yeux clairs posés sur un univers beaucoup plus sombre, beaucoup plus complexe mais aussi beaucoup plus riche que ce qu’on pourrait croire.

 

buffalo66.jpg

J’aime être prisonnière d’un univers qui s’approche du mien, sans pour autant lui ressembler, j’aime avoir envie de bouffer une œuvre en entier, être touchée sans m’y attendre, plonger dans un auteur, un artiste pour le comprendre. C’est assez rare, c’est plutôt très bon. Du coup je vais vous laisser car je dois aller acheter son album When et son deuxième film The Brown Bunny et continuer à croire que Vincent Gallo est un pote avec qui je vais pouvoir discuter ce soir…

 

 

Cela dit, en attendant un miracle, je peux toujours économiser pour me payer un peu de sa semence ou déjà une soirée en sa compagnie, puisque sur son site internet, cela fait partie des petites perles de bizarreries et d’humour qu’on peut découvrir… et s’offrir! A moins que, comme le disent nombre de critiques certainement très agacés par le beau sicilien, nous ne soyons ici qu’en présence d’un mégalo névrosé que l’undergound a sacré icône. C’est possible…. J’ai envie de dire qu’on s’en fout.

 

Sortie de Essential Killing courant 2010

 

http://www.vincentgallo.com/

 

Vincent-Gallo-VG.jpg

Repost 0
Published by Laure - dans Au programme
commenter cet article
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 20:07

Pourquoi cette chanson m'a toujours fait penser à l'automne?... Franchement je n'en sais rien. Peut- être à cause de cette douce mélancolie dans la voix brisée de Cat Power...Son timbre chaud et à la fois triste, un peu comme cette saison entre torpeur estivale et froid hivernal. Ce que je sais en revanche, c'est que je regrette amèrement de ne plus avoir de piano chez moi pour pouvoir me la jouer en chantant certains soirs de tendresse... Ce que je pense c'est que si on me mettait un clavier sous les doigts, je la retrouverais certainement en un clin d'oeil, pour l'avoir jouée, jouée et rejouée mille fois....
 
C'est un peu ma berceuse à moi, une musique d'entre-deux, pour relier les photos en couleurs de la fin de l'été et celles en noir et blanc qui annoncent l'hiver. Avec comme fil conducteur, mon léopard, qui comme vous le savez maintenant, lui, n'a pas de saison de prédilection dans mon coeur!
 
APRES L' ETE....
 
paysage-copie.jpg
PHOTOS-11-5505.jpg
paysage-2-copie.jpg
portrait-copie-copie-1.jpg
AVANT L'HIVER...
 
PHOTOS-11-5520.jpg
PHOTOS-11-5506.jpg
PHOTOS-11-5532.jpg
PHOTOS-11-5514.jpg
 
PULL ZARA
JEAN MAJE
CEINTURE H&M (hommes)
SHOES CONVERSE (customisées)
BAGUE LOW LUV BY ERIN WASSON
 
 
 
Repost 0
Published by Laure - dans Mode en série
commenter cet article
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 13:14

Alors aujourd'hui dans "Vis ma vie" de chieuse modeuse, comment faire tourner son mec en bourrique en 3 leçons...

 

 

1/ Lui faire clouer des chaussures à la main avec un compas

 

photo-1.JPG

 

photo.JPG


L'idée: customiser mes Converse à l'aide de clous à vis. Un projet tenace mais pénible, surtout quand j'entreprends de me faire toutes les merceries alentour, d'appeler une amie styliste, de déranger un cordonnier pour trouver un "emporte pièce", ce joli outil qui sert à faire des trous et que je ne trouverai finalement pas d'ailleurs...

Et comme la modeuse n'a qu'une idée en tête et qu'on ne lui enlève pas tant qu'elle n'a pas aboutie, et bien c'est armée d'un compas que j'ai violenté mes chères chaussures! Et comme  je suis d'une patience légendaire, au bout du deuxième clou récalcitrant, j'ai adressé un grand sourire à mon chéri et lui ai gentiment tendu le compas sans besoin d'explication supplémentaire... A quatre mains, on fait des merveilles, moi pour la géographie, lui pour le forage... Une grande et belle équipe.

 

 

2/ Essayer de le coincer en flag'

 

297330_noir.jpg

297704_noir.jpg

J'ai très gentiment été invitée récemment par la marque Implicite à découvrir les modèles de la collection été 2011.

Et à cette occasion, à découvrir également un moyen ludique de faire un peu de douce torture psychologique à mon cher et tendre...

 

Même s'il n'est pas trop du genre "reluquage à gogo", disons que c'est aussi un esthète qui, nécessairement, n'est pas insensible aux bienfaits de la lingerie sur la santé mentale... C'est donc tout naturellement que j'ai pu tester sur lui le piège virtuel d'Implicite, une machination informatique qui tend à rappeler à chéri qui est le boss à bord! Sujettes à la jalousie s'abstenir, amies du jeu se lancer. En 2 temps, 3 clics sur le site www.mystere‐implicite.com, voilà de quoi tester votre Julo pour savoir s'il garde bien les yeux en face des trous en toutes circonstances...

 

3/ Pratiquer le bourrage de crâne (en toute délicatesse bien entendu...)

 

a_wang.jpg

 

"Tu as vu ce sac de ouf malade??? LE DIEGO D'ALEXANDER WANG, ça s'écrit W, A, N, G... J 'ai une copine, son amoureux lui a acheté pour ses 30 ans, trop généreux le mec non??? Hein c'est beau l'amour je trouve...". Ce n'est pas délicat ça comme approche? Non. Bon, ok. Mais c'est efficace, car trouvez-moi un mec qui comprend les messages subliminaux (du type laisser traîner un mag ouvert avec un gros coeur autour du sac convoité) et je vous l'échange direct contre le mien!! (Chéri?? Chéri?? Quoi Diego c'est un nom pourri pour un sac??? Pas du tout voyons...)

 

Si après autant de manigances et de bassesses, vous avez encore un peu d'estime de vous-même, mais surtout, toujours le même mec, j'ai envie de vous dire ...."Bienvenues au club des chanceuses!"

 

C'était donc la minute girly de la semaine. Rv très bientôt pour le quart d'heure musical...

 

Repost 0
Published by Laure - dans Au programme
commenter cet article
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 21:57
paysage-copie-1.jpg
A 100 years from now, dear, que restera-t-il de notre passage ici, des mots échangés ou écrits, des instants partagés? Nos enfants, nos réussites, ce que nous aurons bâti, nos rêves atteints, nos créations....Il ne restera peut-être pas grand chose. Mais encore faut-il que nous voulions et fassions qu'il en reste un peu quand même...
 
Que ce soient les mots que je sème partout, tout le temps, que ce soient les photos qu'il prend partout, sans cesse, nous laissons un peu de nous en images et en papier. Et nous tentons invariablement de capturer le ressenti, la sensation, ce qui fait la beauté des moments vécus. Nous tentons de les rendre moins éphémères pour pouvoir les revivre encore en aidant le souvenir à faire son travail.
 
Un blog ce n'est peut être pas simplement un outil dérisoire et égocentrique. C'est peut-être aussi le moyen de garder les traces de quelque chose de beaucoup plus fort. Une vie.
 
 
paysage-2.jpg
 
details-copie-1.jpg
 
portrait-copie-2.jpg
 
details-2-copie-1.jpg
 
portrait-2-copie-1.jpg
 
portrait-3.jpg
 
meuble.jpg
Robe H&M
Ceinture perso
Veste Lee (fripes)
Bague Low Luv et Etsy
Bracelets Ela Stone et perso
Chapeau melon... acheté dans le Marais!
 
Repost 0
Published by Laure - dans Mode en série
commenter cet article
14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 19:44

J'ai souvent tendance à faire les choses à l'envers. Du coup je commence par vous balancer des ventes privées plein la tête sans vous expliquer pourquoi tant d'ardeur à vider mon placard... Mais parce que je l'ai rempli encore ce week-end après un passage par le Marais... toujours très dangereux, on le sait pourtant ça hein Laure??

 

Voici donc deux trois infos purement techniques pour shopper efficace:

 

ZARA

 

5561300802_1_1_3.jpg

 

Après avoir vainement cherché un tee-shirt noir à poches en cuir vu sur une jolie rédactrice récemment, c'est en désespoir de cause que j'ai suivi mon acolyte de fièvre acheteuse jusqu'à l'étage homme. Et là, joie bonheur, ça fait bien moins mal aux yeux, il y a THE gilet jacquard/ ski/ montagne, appelez ça comme vous voudrez, que je cherche partout comme la moitié de Paris! Histoire de ne pas me rabattre sur celui de Top Shop qui lui-même s'est déjà abattu sur toute la blogo...

La chemise bûcheron fera le bonheur de mon compagnon de route plus carré que moi, qui flotte un peu dans le M de mec quand même...

A l'étage des femmes, à noter: si tu as aimé la culotte shorty en laine Paule Ka vue dans tous les mags de la rentrée, tu aimeras la mini en laine impression cerfs qui est déjà sur tous les portants....Amies des caribous, la mode vous a entendues.

 

FREEPSTAR

 

photo.jpg

 

La nouvelle adresse du désormais bien connu Freepstar de la rue Ste Croix de la Bretonnerie, c'est le 61 rue de la Verrerie, à quelques pas du précédent. Friperie devant laquelle s'amassaient des sacs entiers de vieilleries en ce lundi ensoleillé...J'ai voulu courir, vite, très vite, pour embarquer l'un des baluchons, mais on m'a dit que j'allais trop loin... Oui peut-être, c'est pas faux...

A l'intérieur, en veux-tu en voilà des manteaux en daim et mouton à 40 euros, LES FAMEUSES peaux lainées pour parfaire votre look de bûcheronne de l'hexagone. Pour le reste j'aime les fripes, mais trop d'odeur tue l'odeur... Donc j'ai filé là où la fripe se mélange au neuf, histoire de tromper un peu nos nasaux...

 

 

NOIR KENNEDY

 

photo-1.jpg

 

Pour les novices, Noir Kennedy, c'est deux boutiques de vêtements rock pur jus qui se succèdent rue de la Verrerie. Alors certes, ça sent un peu le dépôt de bilan quand on voit les petites quantités qu'on y trouve en ce moment... MAIS MAIS MAIS... Quand je déniche une tee shirt, en S de surcroît, de Joy Division, je suis prête à gérer ma frustration comme une grande fille... !!

Et surtout j'avoue que rien que pour l'univers des boutiques, les corbeaux empaillés, les cercueils à louer, les crânes au milieu des bougies consumées, le détour en vaut la peine . Ah bah oui, on ne se remet pas comme ça d'avoir vu the Crow 15 fois...oui 15, je sais...c'est 15 de trop...

 

 

 58464_431984968940_612713940_4990228_5321315_n.jpg

 

 

Je vous passe les détails d'une énième fringue léopard, de cadeaux pour mes nièces qui seront modeuses avant l'âge, d'un carnage chez Sephora bref... Ce fut un massacre. Ca faisait longtemps, je me sens mieux, merci, et bien entendu je tiens pour entière responsable, la personne qui m'accompagnait dans ce cramage de CB. Il se reconnaîtra. Le beau gosse en Vans...

 

 

Repost 0
Published by Laure - dans News mode
commenter cet article
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 22:27

Oui les ventes s'enchaînent mais ne se ressemblent pas... Quand vous verrez le fruit de ma dernière session de shopping, vous comprendrez pourquoi je me sépare de tous ces beaux articles... certes ce ne sont pas les petits prix habituels, mais ce sont de vraies bonnes affaires de marque.

FRAIS DE PORT COMPRIS

REMISE EN MAINS PROPRES POSSIBLE A PARIS ( 1er/2e et 17e)

me contacter pour toute question ou photos supplémentaires

 

rock-2.jpg

boots-JCDC.jpg

bout-JCDC.jpg

details-JCDC.jpg

 

BOOTS JEAN CHARLES DE CASTELBAJAC POUR FREE LANCE (édition limitée)

POINTURE: 39

PRIX: 140 euros (env 450 en boutique)

ETAT: neuves (portées pour le shooting)

VENDUES

 

laure_6.jpg

portrait-copie.jpg

 

TEDDY AMERICAN COLLEGE

TAILLE M

etat: comme neuf, très peu porté

PRIX: 90 EUROS ( 180 e prix boutique chez Kiliwatch)

VENDU

 

paire-motarde.jpg

profil-motarde.jpg

boucle.jpg

bouts.jpg

 

MOTARDES FREE LANCE

POINTURE 40

ETAT: comme neuves (portées une fois dans les Tuileries pour aller à un défilé d'où ces petits résidus de poussière et la pliure qui apparaît dès qu'on les a portées une fois!)

PRIX: 140 EUROS (env 500 en boutique)

VENDUES

 

 

paire-peau.jpg

profil-peau.jpg

 

BOOTS EDEN SHOES FACON PYTHON

POINTURE 40

ETAT: neuves, portées une fois

PRIX : 50 euros (140 en boutique)

VENDUES

Repost 0
Published by Laure - dans Vide dressing
commenter cet article
12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 00:50

 

Toi et moi, on va vivre ensemble… Jusqu’au bout. On ne se séparera jamais. C’est certain. T’es bien la première avec qui je prends cet engagement éternel... T’es bien la seule qui m’ait jamais tenu tête comme ça. Tu es devenue une évidence avec le temps, je me suis fidélisée à ta certitude. On sera faites du même corps et du même sang. Tu diras toutes mes contradictions résolues, toutes mes épreuves dépassées, toutes mes croyances intimes, tout mon esthétisme personnel. Tu seras moi et je serai toi, jusqu’à ce que la mort ne nous sépare pas.

J’ai eu très peur avant toi, les heures qui t’ont précédée… J’imagine que c’est comme ça quand on engage tout son être dans quelque chose de très personnel. Je vais devoir te justifier, te cacher parfois parce que tout le monde ne comprendra pas, je vais devoir t’accepter, te réapprendre, t’assumer. Aussi petite sois-tu, tu es un symbole suffisamment lourd de sens pour occuper une grande place pour toujours. Mais maintenant je t’aurai sans cesse, tu ne me manqueras plus, tu me rappelleras qui je suis, d’où je viens et où je vais.

On dit "chacun sa croix"… La mienne je l’ai dans la peau. Et c’est loin d’être un fardeau.

palais-royal-copie.jpg

 face-copie.jpg

profil-copie.jpg

paysage.jpg

 profil-2-copie.jpg

 

croix-copie-1.jpg

 

Chemisier THE KOOPLES

Jupe en cuir , cycliste dentelle et top H&M

Bottes perso

Sac ZARA

Bagues main droite: ELA STONE, CHROME HEARTS; main gauche: LOW LUV BY ERIN WASSON

 

Repost 0
Published by Laure - dans Mode en série
commenter cet article
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 20:04

 

Entre les nombreuses heures de boulot, les moments de complicité, les désillusions, le renouveau, il y a toujours la musique, sa nécessité absolue, sa magie incroyable. Au milieu de cela subsiste mon univers, ce que je suis, ce que j'aime.

Comme me l'a très justement dit une inconnue absolument déconcertante hier, il ne faut pas vouloir tout expliquer. Ca a l'air bête sur le papier, mais pour quelqu'un comme moi, il fallait l'entendre pour de bon.

Parfois les mots ont bien raison de garder le silence quand ils n'ont rien de plus à dire. Et moi qui suis une grande bavarde, pour le coup je n'ai rien trouvé de plus pertinent que ces photos et ces musiques pour vous raconter l'histoire de ces dernières semaines.

En attendant les nouveaux clichés qui accompagnent les nouvelles pages qu'on tourne.

 

coup-de-poing-copie.jpg

 

chapelet

 

gold.jpg

 

croix.jpg

 

  flash-copie.jpg

pieds.jpg

 

zip.jpg

 

 

 

Repost 0

A Propos

  • : Mode Opératoire
  • Mode Opératoire
  • : Blog mode à tendance rock et à variations littéraires et musicales. Mode en séries, découverte de créateurs, vente en ligne de mes créations bijoux (INDIE), revue de must have, chroniques de bouquins et de CDs, vide-dressing...
  • Contact

  • Laure
  • Créatrice de la marque de bijoux fantaisie INDIE, basée à Paris. Passionnée de mode, de mots et de musique
  • Créatrice de la marque de bijoux fantaisie INDIE, basée à Paris. Passionnée de mode, de mots et de musique

E SHOP BIJOUX/ INDIE

Cliquez pour découvrir mes collections de bijoux sous la marque INDIE

HomePage Indie

 

Et suivez les actualités de la marque sur la page facebook:

INDIE-copie.jpg

Recherche

PINTEREST

Follow Me on Pinterest