Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 23:44

5060107728172.jpg

 

 

Je l'écoute en boucle. Pas plus compliqué que ça. Metronomy on les aime ou on les quitte. Donc j'ai pas laissé tomber. Depuis 72h environ.

J'entends déjà les fans de la première heure me dire "et c'est maintenant que tu percutes?". Après des mois de tapage et un concert génial à l'Olympia (Olivier si tu m'entends, merci encore!), "c'est maintenant que tu découvres le kiff Metronomy?".

Et bien oui, je persiste et je signe. Je dirais même que j'ai plaisir à ne pas m'être ruée sur ce vrai bonheur d'album qui s'apprend, qui se découvre, qui s'approprie à son rythme, à sa sauce, perso, moi toute seule, comme je veux, quand je veux.

Je me suis toujours méfiée de ce qui fait l'unanimité, de l'attrait de la nouveauté, des effets de mode. Je succombe très vite, on a toutes une midinette en nous qui sommeille. Pourtant le petit brin de décadence latente dans Holidays, ça m'avait déjà bien rendue dingo...Ce coup-ci j'abdique, prenez-moi dans le troupeau, quand c'est bon, c'est bon et puis c'est tout.

 

Je dirais que Tellier (Sébastien) avait bien amorcé les préliminaires avec son Biarritz en été (Roche), sucitant déjà quelques remous intérieurs dans le genre "escapade des sens par la musique". Mais je restais toujours à quai, alors qu' English Riviera m'a tout droit emmenée au creux de la vague, à l'endroit précis où ça fait du bien, si vous avez suivi la métaphore...maritime bien entendu!

Quelques secondes de l'intro de l'album suivi d'un "We broke free" totalement planant, grisant, aliénant (après la 24 ème écoute, on peut considérer qu'il s'agit d'addiction je pense), ce sont des heures de décrochage total.

 

 

The English Riviera me fait l'effet d'une douce mélodie nostalgique post vacances, un amalgame équilibré de ce genre de morceaux qui te ramènent forcément à un quelque part, à des souvenirs, un ressenti, un lieu, un quelqu'un. Le genre de compos qui ne vont pas chercher des arrangements trop compliqués mais font quand même appel à ce qui est, concrètement, une véritable exigence musicale. Mais sans en avoir l'air. En t'embarquant gentiment et sans fracas dans un long flot d'émois aussi délicats que puissants. C'est de bon goût sans être savant, ça sonne eighties sans se la jouer ringard branché, ça "rock" sans hurler, ça "dance" sans tabasser un beat sans âme.

C'est chic, nonchalant et flegmatique comme un lord anglais, pop, ludique et piquant comme une teenage british, un peu mélancolique, un brin épileptique. 

 

C'est un album d'été qui sent bon l'insouciance des bords de mer, chevilles à l'air. Mais c'est également une excellent album d'hiver qui m'embarque illico sur les plages de mon Nord à moi, classieuses avec leurs longues étendues de sable à perte de vue, sauvages avec leurs dunes hérissées, enivrantes avec leur vent frais qui fouette quelle que soit la saison.

 

En bref, je suis loin, super pas là, ça me berce, ça me rassure, ça me rend joyeuse ou triste, j'ai envie de danser pieds nus, de jouer du synthé avec une couronne de fleurs dans les cheveux, de m'allonger à même le sol pour fixer la lune, de jouer au chat et à la souris, de taper sur les guitares, bref je ne sais plus bien où j'en suis...

 

Une certitude à la minute où j'écris toutefois : la musique est décidément le meilleur des voyages pour les sédentaires. Et la drogue la plus conseillée pour les excessifs.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Laure
commenter cet article

commentaires

Alexielle 29/12/2011 23:41

Le côté "écouté et approuvé par les hipsters" me rebutait un peu, et puis finalement je l'écoute moi aussi depuis quelques jours et c'est vrai que c'est pas mal du tout :-)

Laure 31/12/2011 16:33



Bienvenue au club!



Amandine 29/12/2011 10:21

Je te suis complètement, je n'ai pas du tout surfé sur la vague Metronomy à la sortie de leur album, je savais qui ils étaient et connaissais leurs tubes, mais sans plus. Et puis ils passaient en
concert à Prague début décembre, dans une petite salle intimiste j'ai sauté sur l'occasion. Et là un pure bonheur pendant 1h30, on déguste, on savoure, on voyage, on se défoule un peu et on écoute
l'album en boucle pendant la semaine suivante. Très bon article !

Laure 31/12/2011 16:23



Merci Amandine!



A Propos

  • : Mode Opératoire
  • Mode Opératoire
  • : Blog mode à tendance rock et à variations littéraires et musicales. Mode en séries, découverte de créateurs, vente en ligne de mes créations bijoux (INDIE), revue de must have, chroniques de bouquins et de CDs, vide-dressing...
  • Contact

  • Laure
  • Créatrice de la marque de bijoux fantaisie INDIE, basée à Paris. Passionnée de mode, de mots et de musique
  • Créatrice de la marque de bijoux fantaisie INDIE, basée à Paris. Passionnée de mode, de mots et de musique

E SHOP BIJOUX/ INDIE

Cliquez pour découvrir mes collections de bijoux sous la marque INDIE

HomePage Indie

 

Et suivez les actualités de la marque sur la page facebook:

INDIE-copie.jpg

Recherche

PINTEREST

Follow Me on Pinterest