Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2010 6 30 /01 /janvier /2010 15:36

 

parisis.jpg

Voilà comme on passe du rien ou tout. 100 pages pas une de plus. Mais c’est suffisant pour faire un bon livre. Il y a dans l’écriture la magie de la formule, celle qui s’impose à l’écrivain ou celle qui se travaille au fil de la plume. Jean-Marc Parisis en a le secret. Des phrases confondantes de beauté, de justesse, des formules courtes, exactes, tellement bien dites qu’elles demandent à être relues pour s’imprégner encore de leur merveille.

J’aimerais être Ava, être celle pour qui on écrit ces pages. J’aimerais être un homme pour dire l’amour avec tellement moins de sensiblerie, tellement plus d’intensité que les femmes ne parviennent souvent à le faire. Encombrant les sentiments de fioritures inutiles. J’aimerais avoir vécu cet amour si évident, si simple. J’aimerais savoir transcrire encore mieux la beauté d’un texte à des lecteurs convertis.

Le style, c’est celui qui distingue dans la vie, celui des vêtements peut-être un peu, mais surtout celui du cœur, de la pensée, des mots. Cette vertu arbitraire qui différencie les normaux des êtres d’exception, cette grâce qui donne de l’envergure au vécu comme aux histoires.

Ce style dont jouissent pleinement ici écrivain et héroïne, sans pour autant avoir besoin de s’illustrer par des miracles. Cette grandeur du vrai qui touche seulement certaines existences, celle d’un amour éternel mais pas pérenne, celle d’une écriture impeccable mais pas grandiloquente.

Je n’ai pas souvent envie de relire les livres car je n’ai pas souvent envie de faire deux fois la même chose. Il y a trop de diversité en toute chose pour ressasser. En revanche il y a suffisamment peu de qualité en trop de choses pour ne pas infliger un traitement particulier à celles qui le méritent.

Si en plus comme moi, vous avez eu la chance de suivre des cours à la Sorbonne, que vous avez traîné dans les cafés voisins, aimé le Luxembourg, admiré le Panthéon, vous trouverez une saveur toute particulière à cette rencontre estudiantine qui propulse dans une époque bénie où les conséquences n’ont pas encore infirmé ou confirmé nos motifs. Un moment où les rêves, les projections ne se sont pas encore heurtés au réel. Un lieu de passage, entre l’insouciance et la responsabilité, entre l’aspiration et l’accomplissement. Entre la vie et la mort aussi.

Un lieu, un temps que Jean-Marc Parisis nous permet de revisiter ou de découvrir à travers le rendez-vous le plus beau que donne la vie. Celui d’un amour véritable et absolu.

Partager cet article

Repost 0
Published by Laure - dans Les mots
commenter cet article

commentaires

Apolline Elter 08/02/2010 23:55


Je partage votre avis: Les aimants est un roman hors du commun. Comme cela fait du bien.

Votre chronique sonne de façon très juste

Très cordialement

Apolline Elter


Laure 10/02/2010 00:18


ne serait-ce pas là un bel anagramme/pseudo?... Contente de voir que les aimants n'ont pas seulement eu raison de moi!


Olivia 03/02/2010 11:15


J'ai lu les deux, et je dois avouer être d'accord avec toi, même si, malheureusement, pour avoir cotôyé les deux, Parisis est un auteur germanopratin libidineux et prétentieux, et Thomas un mec
adorable, et plutôt humble !


Laure 03/02/2010 22:38


Aïe, c'est drôle mais ça ne m'étonne qu'à moitié pour le coup... C'est pourquoi je me réservais sur Thomas en tant que personne. Mais merci pour ton éclairage sur la question!


sonja 02/02/2010 16:12


Je dois avouer ne pas etre une aussi grande adepte de lecture que tu semble l'etre mais si je vais sur ton blog c'est justement parcqu'on n'y trouve pas que des looks...
Il est vrai qu'un blog sans looks n'a que peu de chances de marcher et je trouve ça tres inquietant... voire totalement atterrant !
Sur mon blog je poste parfois des looks que je pioche a gauche a droite mais je me refuse a mettre des photos de moi avec mes dernieres acquisitions... Certains blogs cartonent avec seulement un
catalogue de ce qu'on trouve sur les web shops... je trouve ça vraiment dommage...
bref,
continue a faire ce qui te plait, il n'y a que ça qui compte vraiment finalement !


Laure 02/02/2010 22:23


Merci Sonja, crois moi je continuerai à ne faire que ce que je veux!!


Innommable 01/02/2010 02:19


Je suis une fervente adoratrice de la littérature russe classique( et je n'énumérerai pas de manière débilitante des noms d'auteurs illustres) je suis plus "vieux jeu" dirons-nous.
Quant aux nouveaux romans pour la plupart d'entre eux "littérature de gare", je ne lis pas par préjugé, préjugé d'autant plus accru quand la personne qui "chronique" aime la mode.

J'ai tort probablement, mais non, ça n'est pas ici que je chercherai à me cultiver, d'ailleurs je me cultive de moins en moins en visitant "ces blogs modes" mais le tien est - il est vrai -
différent, quoique pas fondamentalement.

Tu sembles néanmoins affirmée, et plus constructive que certaines.


Laure 01/02/2010 09:40


Très franchement je trouve l'a priori du cliché de la blogueuse mode finalement très sévère, pour ne pas dire autre chose... C'est étonnant de résumer les gens à cela surtout quand ils montrent
qu'ils sont capables d'autre chose.

J'ai une maîtrise de lettres modernes et aucun diplôme dans la mode, c'est assez drôle qu'on me catalogue modeuse (ce dont je ne me défends pas non plus totalement bien évidemment!) alors que je
suis aussi être chose... mais... j'imagine que ce sont des considérations que l'on ne peut pas avoir sur un blog mode justement!

Bref si les détentrices des blogs mode traînent quelques gros clichés bien mérités avec elles, il semblerait que finalement leurs lecteurs aussi finissent par en avoir quelques uns à leurs
actifs.

Ceci étant merci pour ton commentaire qui a le mérite d'être franc et j'aime ça!
 


Livia 31/01/2010 12:41


C'est beau!! si nous n'étions pas dimanche, je foncerais tout droit m'acheter ce bouquin!!! moi j'aime qd tu écris des articles de ce genre... des livres, de la musique... en effet, à quoi bon
aimer la mode si cela ne nous permet pas de nous ouvrir à toute forme d'art et de culture. Continue ainsi ma laure. Tu écris superbement bien.


Laure 31/01/2010 17:09


oh merci ma poulette, tu me touches, tellement venant de ta part...quand est ce que tu reviens bosser avec moi???


Jeremy DORO 31/01/2010 00:01


Je ne vais pas mentir ; Je sais pertinemment que je ne lirais jamais ni celui-ci, ni aucun des bouquins dont tu nous parles.
Pas parce que je n'aime pas lire, pas parce que tu ne me fais pas envie, mais simplement parce que ce n'est qu'un livre de plus, que ma table de chevet croule sous les bouquins 'à terminer' et que
j'ai tendance, à tort, à me méfier des conseils lecture d'une blogueuse dite 'mode', surtout lorsqu'il s'agit de cette activité éminemment éprouvante qu'est la lecture (à mes yeux).
Au delà de ces considérations, je crois que ton blog ne peut se résumer à une succession de looks. Ce qui me fait venir ici c'est aussi et peut-être surtout les mises en scène, l'univers, et ces
articles donnent une consistance à l'ensemble. J'en apprécie que mieux les autres posts.
Les filles qui viennent ici se contentent elles de prendre 3 références produit puis sauter vers leur e-shop préféré ?? C'est ce que semble dire une lectrice dans un commentaire. Je ne peux pas y
croire. Tu en donnes tellement plus.


Laure 31/01/2010 17:06


Ta franchise t'honore et je peux comprendre ta méfiance à l'égard des conseils de lecture d'une blogueuse mode!! d'autant que si tu as déjà du rabe pas besoin que je t'en rajoute.
J'aime beaucoup la manière dont tu dresses mon univers, je m'y retrouve vraiment et je suis heureuse de me sentir comprise de cette manière. merci Jeremy!


arwen 30/01/2010 22:40


comme c'est bien dit!!!(je parlais de l'article!)je ne sais plus où j'ai lu cela mais quelqu'un a étudié qu'un blog mode sans look avait peu de chance de percer parce que tu vois c'est ce que le
lectorat des blogs mode vient chercher...mais je pense que cela ne doit pas t'empêcher de continuer à faire ce que tu aimes sur ton blog!!!


Laure 30/01/2010 23:07


je sais bien que les looks sont essentiels, c'est d'ailleurs pourquoi j'essaye d'en mettre régulièrement car j'ai quand même envie d'être lue évidemment! Mais pour autant je fais ce blog pour le
plaisir et pas pour la gloire, il faut trouver le juste milieu! merci pour ton soutien en tous cas!


Diane 30/01/2010 19:24


Un auteur contemporain qui est capable de faire passer tant de choses en si peu de pages ne peut qu'être salué... Ta critique m'a convaincu !


Laure 30/01/2010 23:02


ah j'en suis ravie! Tu me diras ce que tu en as pensé si tu le lis.


Innommable 30/01/2010 17:30


Je m'attendais à enfin voir un post "look" et déçue de voir que tu nous présentes un livre ! A croire que je deviens réellement superficielle.


Laure 30/01/2010 19:08


superficielle je ne me permettrais pas d'en juger, car ce n'est pas parce que tu viens chercher ici du look, que c'est la seule chose qui t'intéresse dans la vie pour autant!
mais j'avoue que ça me fait plaisir quand mes lectrices sont receptives aux autres univers de ce blog que la mode... raté ce coup ci, je vais me rattraper avec du look prochainement, c'est promis!


A Propos

  • : Mode Opératoire
  • Mode Opératoire
  • : Blog mode à tendance rock et à variations littéraires et musicales. Mode en séries, découverte de créateurs, vente en ligne de mes créations bijoux (INDIE), revue de must have, chroniques de bouquins et de CDs, vide-dressing...
  • Contact

  • Laure
  • Créatrice de la marque de bijoux fantaisie INDIE, basée à Paris. Passionnée de mode, de mots et de musique
  • Créatrice de la marque de bijoux fantaisie INDIE, basée à Paris. Passionnée de mode, de mots et de musique

E SHOP BIJOUX/ INDIE

Cliquez pour découvrir mes collections de bijoux sous la marque INDIE

HomePage Indie

 

Et suivez les actualités de la marque sur la page facebook:

INDIE-copie.jpg

Recherche

PINTEREST

Follow Me on Pinterest