Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 19:08

la-jouissance.jpg

 

La tyrannie de la jouissance… L’ incapacité du couple à dépasser les difficultés de la vie à deux, puis à 3. Avec un enfant ou avec une tierce personne. La disparition de la notion de sacrifice au profit de l’individualisme. La banalisation de l’adultère, l’insatisfaction perpétuelle, le doute, la méfiance, la problématique de coexistences des libertés personnelles, l’abdication, le désamour. Voilà ce dont il est question dans La Jouissance.

Nicolas et Pauline ont la trentaine et leur amour se dissout dans l’inexorable banalité des incompréhensions et des désillusions qui jalonnent  le cheminement des couples. Dans le leur, rien n’est vraiment très différent d’ailleurs, rien n’est finalement plus fort non plus. Il y a ce constat pathétique de la difficulté devenue insurmontable d’être à deux, une difficulté générationnelle, consécutive d’un monde qui nous a désappris les bienfaits de l’engagement et des compromis sur soi qu’ implique l’autre. Sur fond de digressions géopolitiques, sans lourdeur, Florian Zeller pointe du doigt ce qui a construit un passé dont personne ne semble plus se souvenir pour sauver le présent et dessine les contours d’un avenir menaçant pour l’équilibre des êtres.

Chaque livre a son but, son interprétation, son utilité. Celui-ci dit certainement des choses que l’on ne peut ignorer, puisqu’elles font partie intégrante de notre réalité contemporaine. Mais elle les raconte avec une transparence épurée, qui est un miroir non déformant d’une réalité pourtant totalement déformée. Avec une vérité tranchante quoique pourtant très simple dans les mots, l’auteur met en scène les pensées intimes aussi touchantes que triviales de ses deux héros. Une vérité effleurée sans plus d’intellectualisation, qui renverra chacun à ses propres démons, qui rappellera à tous, des sensations, des émotions dont l’écho est aussi douloureux que rassurant.

Nous avançons tous à peu près sur le même chemin, mais sur ce chemin nous avons de plus en plus de mal à nous tenir la main pour aller jusqu’au bout de la route. Nous nous y croisons avec une fréquence sans cesse accrue et décuplée par tous les moyens qui nous sont donnés de le faire. Mais ces désirs pluriels, cette facilité que nous avons à les vivre, comme à les exprimer avec tous les moyens technologiques qui leur ont donné le monopole de l’instantanéité, ont probablement tué l’essence même du sentiment. Il n’y a pas plus d’attente, il n’y a plus d’espoir, il n’y a plus de combat, ni de dépassement. Tout est rendu possible, facile, accessible, rapide. On aime mal ou on n’aime plus, que soi même en somme, et bien trop pour pouvoir encore prétendre savoir aimer l’autre.

Florian Zeller ne dit pas vraiment tout ça frontalement, mais il le sous entend tellement, qu’à moins de ne pas aimer l’amour du tout, on ne peut refermer ce livre qu’avec beaucoup amertume, peut être même avec une forme de tristesse. Ce qui n’est pas forcément une bonne nouvelle pour l’humeur, mais une excellente pour la littérature. Car le jour où les mots et les livres nous laisseront indemnes, c’est que notre génération aura définitivement perdu toute saveur.

Partager cet article

Repost 0
Published by Laure - dans Les mots
commenter cet article

commentaires

A Propos

  • : Mode Opératoire
  • Mode Opératoire
  • : Blog mode à tendance rock et à variations littéraires et musicales. Mode en séries, découverte de créateurs, vente en ligne de mes créations bijoux (INDIE), revue de must have, chroniques de bouquins et de CDs, vide-dressing...
  • Contact

  • Laure
  • Créatrice de la marque de bijoux fantaisie INDIE, basée à Paris. Passionnée de mode, de mots et de musique
  • Créatrice de la marque de bijoux fantaisie INDIE, basée à Paris. Passionnée de mode, de mots et de musique

E SHOP BIJOUX/ INDIE

Cliquez pour découvrir mes collections de bijoux sous la marque INDIE

HomePage Indie

 

Et suivez les actualités de la marque sur la page facebook:

INDIE-copie.jpg

Recherche

PINTEREST

Follow Me on Pinterest