Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2009 4 26 /03 /mars /2009 23:30

En ce moment je suis, comme qui dirait, pas bien câblée. Alternante, déphasée, tantôt fofolle, tantôt tristoune. Maniaco-dépressive diront les plus défaitistes, en rémission dirais-je pleine d’espoir !

J’ai comme le sentiment que les 3 paires de pompes que je me suis enfilée ce mois-ci, y sont aussi pour quelque chose. C’est comme si mon état d’esprit suivait le leur à la trace. Vous voyez bien que ça tourne pas rond… Déjà parce que trois paires de chaussures en un mois, c’est au moins deux de trop, ensuite parce que je devrais peut -être m’inquiéter que mon humeur devienne tributaire des chaussures que je porte. M’en fous, en cas de pénurie de sentiments, bonheur, réjouissances, la chaussure c’est encore le moyen féminin le plus adapté de se faire du bien là où ça fait mal.

D’une parce que ça ne sert à rien et ça, ça génère toujours un plaisir énorme, ensuite parce que ça renouvelle. En cas de besoin de renouveau, changement, c’est toujours mieux qu’une teinture rousse que je pourrais regretter nettement plus qu’un compte à découvert (si, si j’y ai songé sérieusement pendant 24h, c’est pour dire à quoi je suis réduite… !!).


Ca a commencé avec une paire de sneakers. J’étais tombée amoureuse d’un modèle tout à fait voyant et massif et je me suis retrouvée avec un modèle tout à fait fin et discret. Normal quoi. La contradiction dans toute sa splendeur, ou comment se pâmer quinze jours devant une paire de chaussures, clamer que ce sera celle-ci et aucune autre, pour finalement changer d’avis en 2 secondes 30. Mission dominicale accomplie : j’ai pris mon meilleur ami sous le bras, ou presque, et je l’ai traîné sur les Champs- territoire si agréable par temps de week-end- pour assouvir mon besoin incontrôlable.

Une fois le modèle Scandal de Nike validé par l’expert en la matière, j’ai donc fait résonner le tiroir caisse, d'un coup de CB magique. Ce petit engin fantastique qui claque des fortunes sans en avoir l’air…Alors qu’est ce qu’elles nous disent ses jolies baskets de fiiillles ? Et bien qu’on en a ras le bol de se traîner en talons quand on a le dos flingué et qu’on veut briller un peu quand même en paillettes et vernis, parce qu’on en reste pas moins une fille. Depuis je trace plus vite que Bioman dans les couloirs du métro, je me la pète street  et j’écoute NTM pour aller au boulot, comme si porter des  baskets faisait de moi une caillera alors que suis toujours une modeuse déguisée en meuf cool. Bullshits. J’aime bien m’inventer une vie.

 


Ensuite il y a eu le syndrome "post coup de foudre' = achat impulsif. Présentation pour un client, journalistes de mode par dizaine et là, merveille, l’une d’entre elles, portent aux pieds des sandalettes cloutées à tomber, et ce, par 5 degrés. Bluffée par le courage vestimentaire incroyable de la demoiselle, je m’empresse de lui voler la marque de ses tatanes de ouf pour faire tout comme elle, en collant noir et même tout en look noir d’ailleurs, parce que ça flashe ces clous argentés sur du black.

Direction New Look avec une seule idée en tête. De toute façon pas moyen de dévier du droit chemin, parce que tout ce qui se passe alentours, se passe de commentaires… Miracle de la vie : le modèle, une paire, une taille, la mienne. La vie apporte parfois des réponses tellement évidentes à des questions tellement cruciales… Du genre Balmain à 40 euros, et mini talons, même pas trop laids pour une fois, c’est tout ce que je demandais. Oui, j’ai revu quelques exigences à la baisse, certes. Quand je les chausse pour la première fois, je me sens un peu comme Cendrillon dans sa pantoufle de vair version sexy rock 2009. Je minaude. Je me sens fille, femme, que sais-je, je cliquète sur le pavé en écoutant The Unforgiven, Black Album de Metallica de circonstance, pour flash back dans les années 90 qui bercèrent ma jeunesse. James Hetfield, ta voix rauque et ténébreuse me fait grrrrr dans le corps, j’avais oublié cette chape d’obscurité fascinante quand je t’écoute. Folle, oui folle. Le soir, je les range dans mon placard à côté des escarpins à clous, ballerines à clous, boots à clous… Prise de conscience simultanée de certaines affinités en la matière. Il va falloir me sevrer. Celle-ci sera la dernière paire à clous…. Avant la prochaine….

 


Et puis il y a eu l’épopée britannique. Un ancien coup de foudre qui s’est renouvelé il y a quelques mois de cela. En allant chez Vivienne Westwood pour travailler à choisir des vêtements pour une boutique (trop dur la vie d’attachée de presse…), il y avait une fille avec des bottes de la marque, que j’avais rangées dans ma mémoire pour cause de frustration certaine à l’arrivée. La question fatidique tombe. Réponse : elles existent encore.  Les pirates de leur petit nom. Rien que cela me fait frémir de bonheur. Folle, oui je l’ai déjà dit.

Donc direction les Galeries Lafayette où elles n’existent pas en noir….Enfer, damnation. Rien à foutre, Londres n’a qu’à bien se tenir. Branle-bas de combat, tous mes contacts anglais sont harcelés de messages pour aller acquérir pour moi au flagship store de la marque, le graal et sauver ma santé mentale du même coup. Trois mois d’économies sages pour pouvoir les acquérir, avec une petite ristourne négociée à l’occasion de mon anniv, ce sont trois mois de désir qui monte, qui monte, qui monte… Et finalement un paquet Fedex envoyé en 48H from London. Et là, ouverture du colis tant attendu, surprise, « tiens les sangles sont beiges au lieu d’être marrons, tiens le 40 anglais taille comme du 42 … », mais, sourire béat tout de même en enfilant les fameuses boots enviées sur tellement de pieds depuis tellement d’années. Puis, grand jeu : lanières superposées, enfilées à l’arrache avec boucles pas bouclées. Le punk  made in Vivienne s’empare de moi. J’ai envie de péter la gueule au mec qui me lâche la porte au nez dès le lundi matin dans le métro, je tire la tronche comme tout le monde sauf que je le fais avec un air encore plus très très méchant, et je trace la mine gravissime sur fond de Prodigy décadent. Smack my bitch up… Fuckin’ good idea…

Alors tout ça pour ça me direz-vous ? Et bien oui. Parce que sinon des chaussures comme ça, sans histoire, sans décor, sans contexte, c’est très joli… Mais c’est chiant.

Partager cet article

Repost 0
Published by Laure - dans Look look
commenter cet article

commentaires

Chaussures et Bottes à la mode 29/11/2013 12:13

Je crois qu'on a le même syndrome: achat impulsif ;-) mais je sais pas si ça se soigne!

Je serais curieuse de savoir combien coûte des bottes Vivienne Westwood?200, 300€ ?
Merci!!!
Marie

Gwenn 14/06/2009 18:37

Salut Laure !
Je découvre ton blog tout juste et j'adhère, j'aime bien tes papiers :)
Et là je découvre ces fabuleuses Nike Vandal...qui correspondent à ce que je cherche en ce moment pour reposer mes petons car mes non moins fabuleuses Jordan commencent à fatiguer les pauvres.
A l'epoque (3 mois quand même :) tu les avais trouvées où ? Je tenterai bien la mission ...
Merci merci !

Laure 14/06/2009 22:09


Salut Gwenn,

bienvenue sur le blog, contente que les articles te plaisent! Pour les shoes c'était chez Courir sur les Champs à Paris, mais j'imagine qu'il y en a dans tous les Courir de France!! J'espère pour
toi en tous cas et si j'en revois, je te préviens!

A très bientôt

Laure


d 17/05/2009 21:01

une préférence pour les premières, d'une beauté violente

leJournaldeChrys 17/05/2009 13:52

Très chouette, la 2ème paire de sandales!

Laure 18/05/2009 10:46


Et toujours en vente!!!


Scheharazade 26/04/2009 16:12

Oh my gosh ! Je veux ces Vivienne. Elles sont beaucoup mieux en noir qu'en beige.

Laure 27/04/2009 10:38


Si seulement elles étaient solides aussi... portées 5 fois, je les ai renvoyées pour qu'on recolle les deux semelles!! Dommage ça gâche un peu le plaisir quand même....Mais j'ai hâte de les
retrouver malgré tout!


Melle Poe 19/04/2009 23:21

incroyable, je viens de craquer pour les même nike et avec les mêmes idées en tête ! sauf que je les ai prises en blanc ! en tout qu'est-ce qu'on est bien dedans, ça change des talons de 15cm... je découvre ton blog et j'aime beaucoup en tout cas, à bientôt !

Laure 20/04/2009 22:53


Merci beaucoup!! Bienvenue ... et oui vive les Nike qui reposent les pieds après de longues heures de talons contraignants!


lili-lab 07/04/2009 16:11

Il doit y avoir un truc dans l'air, j'ai recemment été atteinte du même syndrome :je n'arrivais plus à marcher sans les Nike à clous dorés qui sont introuvables.Comme il faut bien que je me déplace j'ai commander aux states des Creative Recreation argent qui font que je me la joue "caillera"mais ça ne trompe personne.
Perso j'aime bien tes sandales à clous à ranger avec tous les autres clous...
Et le sommum c'est les Westwood démentes que j'avais vu sur Kate Moss avec les sangles marrons!
Bilan :t'es trop forte!

Laure 07/04/2009 16:24


ah bah à ce sujet, il y a une paire de Nike top comme cloutées noires et gold qui se trouve encore et elle me donnerait presque envie de me replonger à fond dans la sneaker!
Merci pour les Westwood, j'hésitais à m'en séparer parce que je voulais justement les sangles marrons et que j'ai eu la surprise en les commandant à Londres!! Je pense qu'elles vont avoir droit à
une petite teinture parce qu'en beige elles sont tops mais c'est quand même pas évident à assumer!!

merci pour tout en tous cas et bienvenue!! 


K 02/04/2009 11:13

ce post me fait penser à une chanson qu'il conviendrait donc de rajouter à ta playlist:
'Walk a mile in my shoes' by Coldcut
enjoy
je te bec Bella

Laure 07/04/2009 16:20


Voila de la référence musicale!! je te reconnais bien là!


Antoine 28/03/2009 17:22

OU quand la "Shoe Therapy" apaise les tourments de l'âme de la "Fashionista" (Parenthèse "modeste tentative d' interprétation "psychologico-fétichisante")!!!! Mmmmmh Alors la version "sandales cloutées Bad Girl Dark Rock" est particulièrement intéressante, surtout le contraste entre l'esprit ombrageux/conquérant ET la joliesse des orteils qu'elles dévoilent subtilement !!!

Laure 29/03/2009 21:25


mes pieds t'en auraient voulu de ne pas commenter ce billet!! Et d'un coup tu donnes encore plus d'envergure à mes petites sandales sans prétention, alors merci!!


A Propos

  • : Mode Opératoire
  • Mode Opératoire
  • : Blog mode à tendance rock et à variations littéraires et musicales. Mode en séries, découverte de créateurs, vente en ligne de mes créations bijoux (INDIE), revue de must have, chroniques de bouquins et de CDs, vide-dressing...
  • Contact

  • Laure
  • Créatrice de la marque de bijoux fantaisie INDIE, basée à Paris. Passionnée de mode, de mots et de musique
  • Créatrice de la marque de bijoux fantaisie INDIE, basée à Paris. Passionnée de mode, de mots et de musique

E SHOP BIJOUX/ INDIE

Cliquez pour découvrir mes collections de bijoux sous la marque INDIE

HomePage Indie

 

Et suivez les actualités de la marque sur la page facebook:

INDIE-copie.jpg

Recherche

PINTEREST

Follow Me on Pinterest