Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2009 2 20 /01 /janvier /2009 22:58

Est-ce le fait de fêter mes 28 ans dans moins d’un mois ? Sont-ce les événements fâcheux de la vie ? Les effets délirants d’une grippe hivernale ? Toujours est-il que la question de la trentaine me préoccupe. Sans soucis excessifs. Je fais plutôt partie de ceux qui se réjouissent de grandir, pour ne pas dire vieillir, trouvant que la vie prend une saveur et une envergure bien plus grande avec le temps.  Et quoique mon adolescence ne reste donc pas le souvenir le plus impérissable de ma vie, c’est avec un attendrissement certain que je vous livrerai en fin d’article, deux looks inspirés de ma période grunge, qui fait son grand retour depuis quelques temps dans la mode.


Alors à quoi sait-on qu’on se rapproche dangereusement de la trentaine ?


-On se met à choisir ses vêtements une taille au dessus de la sienne, non plus l’inverse. Fini le snobisme des Petits Bateaux taille 12ans qui nous arrivent juste en dessous du nombril, des hauts moulants en lycra qui ne pardonnent rien, des jeans trop taille basse qui laissent dépasser un string disgracieux. Avoir l’air de flotter un peu sera toujours plus esthétique que d’avoir l’air boudinée.


-on remplace la crème hydratante par de la crème antirides. On n’en est plus au point de prévenir le vieillissement de la peau, on veut le ralentir. Car la machine est en route indéniablement.


- on fait des économies d’échelles en piochant dans les vestiges vestimentaires des deux décennies précédentes : Zadig sort son tee-shirt troué ?On a gardé celui de notre petit copain d’enfance avec ses trous d’origine, souvenirs de quelques petits excès festifs…Même chose pour les jeans bleach , chemises de bucheron…Tout vient à point à qui sait attendre. Le ringard connaît toujours une nouvelle heure de gloire.


-on porte de plus en plus de léopard. Mode ou pas. On osait à peine les ballerines il y a deux ans. On serait prête à craquer pour le manteau en fourrure. Parce qu’on le portera sur un total look noir, ayant fait les frais des dangers de mariages audacieux avec d’autres couleurs.


- on rêve de retrouver les bras rassurant du même chéri tous les soirs, de courir le monde avec lui plutôt que de courir après plusieurs chéris et de changer de monde toutes les semaines.


- on a intégré  le mot régime à notre vocabulaire courant pour ne pas dire quotidien. Fini l’époque du jebouffecequejeveuxmonmetabolismefaitlereste. On abuse, on grossit. C’est comme ça.


- on vous appelle madame, à la caisse malgré votre tee-shirt bariolé, au téléphone, dans la rue quand un enfant vous tacle sans faire exprès et que sa mère lui demande de s’excuser.


- on se met à s’acheter de l’eau de parfum et plus de l’eau de toilette. Parce qu’on ne craint plus de laisser une odeur tenace dans notre sillage. Parce qu’on veut même bien signifier notre passage par le lieu en question, l’homme en question…


- on se met au yoga, à la gym suédoise, au power plate et on tir un trait sur le hip hop ou le kick boxing.


-on choisit ses œufs bio, on bouffe du soja à toutes les sauces et on ne prend plus de dessert au restau, mais plutôt une bouteille de rouge avec les copines.


-on se met à penser achat d’appartement et non plus location car on commence à sentir que toutes ces heures travaillées ne devraient pas partir ainsi en fumée dans un loyer.

 

Mais s’approcher de la trentaine c’est aussi :


- stabiliser la couleur de ses cheveux. Soit au naturel en oubliant définitivement tout type de coloration hasardeuse qui n’est jamais parvenue à être aussi adaptée que ce que mère nature avait décidée pour nous. Soit parce qu’il faut bien masquer les premiers cheveux blancs qui parfois se pointent prématurément.


- avoir une bibliothèque digne de ce nom. Avec des œuvres qui retracent votre parcours mais aussi celui d’une génération littéraire qui sera un riche héritage pour vos procréations.


- exploser vos cadets  au blind test, puisque votre discographie couvre presque 3 décennies, 18 courants musicaux, 72 nationalités. Merci à l’époque du téléchargement légal.


- obtenir gain de cause auprès de tout ce qui est interlocuteur administratif. Votre banque ne vous fait plus casquer pour rien toutes les deux secondes, l’EDF se calme sur la facture s’il y a abus, la sécurité sociale arrête de vouloir vous entuber. Pas parce que le système s’est miraculeusement mis à fonctionner correctement sous prétexte que vous approchiez la trentaine. Mais parce qu’à force de payer des factures, la patience n’a pas tenu le choc laissant place à une soif de justice insubmersible.


- défendre ses convictions parce qu’on a des arguments constructifs pour le faire. Accepter les reproches parce qu’on a appris à faire la part des choses. Etre désensibilisée contre la connerie, l’égoïsme, la mesquinerie car on a arrêté de croire au Père Noël depuis un moment.


-savoir ce que l’on veut, en tous cas ce que l’on ne veut plus. Savoir où on va, comment on y va et avec qui on veut y aller.


-découvrir le sens du mot orgasme d’un autre point de vue que lexical…


-remplacer les rêves par des projets parce qu’on a fini par avoir les moyens et les compétences pour les réaliser. Et parce qu’on a compris que rêver ne signifie pas nécessairement idéaliser ou fantasmer mais voir grand et à sa portée.


-jouir pleinement de nos amitiés de jeunesse, consolidées par l’expérience des 15 dernières années voire plus. Savoir apprécier le soutien inconditionnel de ceux avec qui on a grandi, de ceux qui nous aiment pour ce que nous sommes et dont l’amour est l’un des plus belles choses dont on puisse être sincèrement fière et honorée.


- se dire qu’un enfant avec l’être que l’on aime le plus au monde, ce serait une bien  belle aventure … plus belle que toutes celles que l’on pourra accumuler sans buts avec beaucoup d’autres. Mais qui ne donneront jamais autant de sens à notre petite vie.

 

Bref la trentaine, c’est le moment où le meilleur n’est pas encore passé et le pire pas tout de suite à venir. Et c’est tant mieux parce que tout est à faire !




Tee Shirt NIRVANA perso

Chemise en Jean fripe chez EPISODE

Gilet GAP en soldes

Legging H&M

Boots H&M

Broches perso

Montre Tendence chez Colette

Bonnet Sandro

Bracelets Marc by Marc Jacobs

Lunettes Tom Ford








Jean Boyfriend homme Meltin'Pot

Chemisier fripe Kiliwatch

Shoes Doc Martens

Ceinture clous perso

Bonnet H&M

Bracelet léopard New Look

Tabouret Sentou

Partager cet article

Repost 0
Published by Laure - dans Look look
commenter cet article

commentaires

vincent 20/02/2009 14:26

bravo pur ton web magazine tres tendance en plus !!! on ressent la sensibilite feminine dans tes propos. une vraie communicante en perspective...il y a peut etre un peu de genetique familiale dans ce don ? bonne continuation
vincent devriendt

Laure 22/02/2009 23:12


Je pense qu'il y a de l'atavisme là dedans oui!! Merci Vincent, contente de te lire ici. Merci pour ton commentaire et à bientôt j'espère.


K 26/01/2009 11:04

je m'y retrouve forcément dans tes mots... d'autant plus quand ma pote plus jeune m'annonce par rebus la nouvelle redoutée (la premiere des coupines!):
AN - SEIN - TE
arf
la bise

Laure 27/01/2009 21:52


aïe, c'est le début de la fin... crois moi j'en connais un rayon sur les bébés des copines!
Mais comment vas-tu? manque de nouvelles... bises la belle


ema ou la bienveillante 24/01/2009 18:08

alors ayant dépassé la trentaine, je t'arrête quand même un tout petit peu.
déjà, les crèmes anti-rides foutent des boutons donc tu oublies.
enfin, quant aux tishs ajustés, c'est juste pas la mode ! même les gamines n'en mettent plus.
en revanche, j'ai jamais autant raccourci mes jupes que depuis que j'ai 30 ans.
see gwyneth, tiens.
pour le reste, t'as pas complètement tort...

Laure 24/01/2009 19:58


je me disais aussi que j'investissais de plus en plus dans le collant opaque... rapport au raccourcissement de la jupe!! Merci pour ta vision des choses en tous cas!


bovarie 24/01/2009 09:56

Joli billet ! Moi c'est les 40 ans que je passe aujourd'hui !
Trés chouette blog,bien écrit et alimenté continue !

Laure 24/01/2009 17:00


Bonjour et bon anniversaire!! Merci beaucoup pour ce commentaire encourageant. En espérant que ma trentaine et votre quarataine continue à trouver des affinités sur ce blog!


Antoine 22/01/2009 17:51

J'aime bien le subtil accord "introspection existentialiste" / style "grunge" rebelle et rugissant . . . MAIS avec les ongles vernis d'un rouge joliment "Femme Fatalisant" !!!
ps: Mais OUI, mais OUI, ET FRANCHEMENT Ben Nirvana ça a toujours de la Gueule !!!

Laure 23/01/2009 00:03


cette petite plongée dans l'air grunge de mes 15 ans m'a fait du bien. Mais je sens que c'est le fatalisant métaphorique des ongles qui est en train de prendre le pas sur la jeune fille un peu
négligée... Ah la trentaine...!!


dum 22/01/2009 13:21

J'ai adoooooooooooré cet article. Un maturité qui s'entrouve...
L'expérience et les grosses contrariétés vous font grandir..... n'est-ce-pas ?
La vie est devant.....

Laure 23/01/2009 00:01


et tellement plus facile à aborder lorsque l'on est bien entourée...Merci


A Propos

  • : Mode Opératoire
  • Mode Opératoire
  • : Blog mode à tendance rock et à variations littéraires et musicales. Mode en séries, découverte de créateurs, vente en ligne de mes créations bijoux (INDIE), revue de must have, chroniques de bouquins et de CDs, vide-dressing...
  • Contact

  • Laure
  • Créatrice de la marque de bijoux fantaisie INDIE, basée à Paris. Passionnée de mode, de mots et de musique
  • Créatrice de la marque de bijoux fantaisie INDIE, basée à Paris. Passionnée de mode, de mots et de musique

E SHOP BIJOUX/ INDIE

Cliquez pour découvrir mes collections de bijoux sous la marque INDIE

HomePage Indie

 

Et suivez les actualités de la marque sur la page facebook:

INDIE-copie.jpg

Recherche

PINTEREST

Follow Me on Pinterest