Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2008 3 03 /09 /septembre /2008 21:52

Quand vous sortez avec un surfeur/skateur, il y a deux trois choses de base à connaître. Ne pas aller vous coucher quand votre mec vous parle de « ollie », un figure de skate de base, ne pas se moquer des baggys portés donc de principe en dessous des fesses et laissant entrevoir un caleçon pas toujours des plus sex, avoir comme référence musicale  les Beastie Boys mais surtout, surtout, porter du Volcom pour les sapes et du Nixon pour l’heure.

 


Ce qui m’amène aujourd’hui à l’évocation de cette marque pro sports de glisse, qui sévit depuis plus de 10 ans avec, il faut bien le reconnaître, des modèles de montres tous plus impeccables les uns que les autres. Tout du moins de mon point de vue, c'est-à-dire celui d’une femme qui aime les montres d’hommes…

Oui j’aime la grosse montre, massive, qui se balade le long du bras et qui à l’air bien trop grosse ou trop lourde pour des petits poignets graciles.

Oui j’aime l’acier, sa froideur au toucher autant qu’à la vue.

Et oui j’aime la solidité, le graphisme, la masculinité un brin sportswear, l’amalgame de rétro et de modernisme des lignes de Nixon.


 


 

 












 

 


 

 


C’est ma forme de régression à moi qui convoque d’un coup d’un seul Kids, Génération X, Cypress Hill, Hossegor, Vans, Les Simpsons juste en posant mes yeux dessus. Des références sans liens, sans hiérarchie, sans raisons presque, réconciliées dans un boîtier à minutes, pas toujours donné il faut bien le dire. Cet accessoire que je porte comme un bijou, détournant les tenues les plus chics du droit chemin ou légitimant des tentatives plus urbaines.

Ce serait un peu ma Rolex à moi : un tantinet clinquante et connotée, mais précieuse et durable.

 


 











 


 


 

 


Et pour me plonger en plein cœur du problème, j’ai trouvé le "royal plus plus" de la boutique à montres, autre que chez Citadium où je finis par me sentir tout de même un peu oppressée par cet univers skate et surf, pour lequel je crains d’avoir largement passé la date de péremption...

 


Cette adresse c’est Chez Maman, 4 rue Tiquetonne dans le 2 ème, une mini boutique cachée au bout de la ruelle piétonne du côté Turbigo, caverne d’Ali Baba de la trotteuse, avec les vintages et rééditions des fameuses Casio 80’s, les très chères Vestal, les très vues Starck et même les très branchées Marc by Marc Jacobs, en version bracelet avec cadran breloque par exemple…

Alors la prochaine fois qu’on vous dit retourne chez ta mère, allez-y donc faire un tour!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

dum 05/09/2008 17:31

Quelle trouvaille cette boutique... Il faut vraiment fouiner à Paris, tout existe mais il faut ouvrir l'oeil. Bravo pour les bonnes adresses, les bons conseils, les commentaires de livres etc... etc... Tout est intéressant et passionnant sur ce blog, j'aime y venir et y revenir..... merci

frieda l'écuyère 04/09/2008 13:39

Voilà un moment que je me promets d'y aller, Chez Maman !

Laure 04/09/2008 13:48


tu dois y aller! c'est top, mais vas y avec des économies sinon frustration garantie!


A Propos

  • : Mode Opératoire
  • Mode Opératoire
  • : Blog mode à tendance rock et à variations littéraires et musicales. Mode en séries, découverte de créateurs, vente en ligne de mes créations bijoux (INDIE), revue de must have, chroniques de bouquins et de CDs, vide-dressing...
  • Contact

  • Laure
  • Créatrice de la marque de bijoux fantaisie INDIE, basée à Paris. Passionnée de mode, de mots et de musique
  • Créatrice de la marque de bijoux fantaisie INDIE, basée à Paris. Passionnée de mode, de mots et de musique

E SHOP BIJOUX/ INDIE

Cliquez pour découvrir mes collections de bijoux sous la marque INDIE

HomePage Indie

 

Et suivez les actualités de la marque sur la page facebook:

INDIE-copie.jpg

Recherche

PINTEREST

Follow Me on Pinterest