Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2008 5 22 /08 /août /2008 23:07

Hier je suis allée dans un village naturiste. Je pourrais tenter de vous expliquer pourquoi mais évitons les digressions fastidieuses et inutiles. Pour résumer il y a dans l'histoire mon meilleur ami, notre intimité réciproque qui n'est désormais plus un secret pour personne et une pinède, sans mauvais jeux de mots dans le contexte. C'est  pourquoi aujourd'hui j'ai eu envie de vous parler du livre d'Arnaud Sagnard, Vous etes sur la liste? Aucun rapport avec la choucroute me direz-vous. Justement si. Car le sydrome du paradoxe étant prédominant chez moi, cette expérience de la nudité, cette plongée en pleine nature humaine comme environnementale, a eu un effet de mise en exergue de la pertinence de la branchitude comme contexte d'évolution habituel. Sans compter la véhémence très légitime d'une lectrice de passage sur le blog récemment, à ce sujet précisément.


Cette Enquête sur la tyrannie des branchés, du chef de la rubrique reportages du magazine GQ est effectivement un travail d'investigation, ce qui en tant que tel, est déjà très réjouissant si l'on regarde de près le journalisme actuel, hors magazines d'information...
Exhaustif, l'ouvrage caractérise le branché et le situe par rapport à des critères musicaux, décoratifs, géographiques, politiques, vestimentaires etc..permettant de dresser l'univers global de la branchouille.
Tout le monde en prend pour son grade: journalistes d'une certaine presse féminine, attachés de presse, producteurs, auteurs et assimilés...avec noms à l'appui svp. Arnaud Sagnard aussi, dresse une liste de délation de ses très probables ex collègues de la night, dorénavant.

Arnaud est cynique, caustique, presque rebelle. Ce sujet imposé par un éditeur paraît tout à fait judicieux si on en juge par l'engouement de la branchitude auprès d'un très large public, qui justement ne s'arrête pas aux seuls happy few qui tentent de cloisonner tant bien que mal leur univers. Essentiel aussi à analyser, si on tient compte du rejet massif qui existe également à l'égard de cette caste élitiste.
Il y a de fait, un phénomène sociétal dans l'avènement du branché, sans vouloir non plus extrapoler le phénomène et me mettre à utiliser de grands mots pour de petits maux. Justement  je nuancerais peut-être les conséquences alarmistes de l'auteur- vraisemblablement très affecté par un séjour prolongé dans la hype parisienne- sur les changements profonds que cela pourrait générer dans la société...

Tous les clichés y sont recensés: de Colette, rebaptisée Colique pour sa diarrhée de gadgets innovants aux tectoniks (à distinguer des fluokids), de Philippe Starck et Ora Ito (et de leur égotisme démesuré) à Frédéric Beigbeder, écrivain à tout faire, en passant par The Shoppings, duo désormais dérangeant qui décrie la hype alors qu'il en fait partie, des établissement Costes au magazine Tecnikart, du Citadium à la mode de la moustache..
Si on ne se fie qu'au contenu du livre on aura compris que les deux maîtres de la hype sont Pedro Winter, Dj et fondateur du label Ed Banger qui produit les Daft Punk, Justice et autres congénères du milieu electro, et André Saraiva de son patronyme, ancien graffeur reconverti surtout en machine à établissements branchés comme le Paris Paris, le Baron, l'Hotel Amour etc...

L'enquête montre que la hype, la branchitude, prisée par ses adorateurs comme avant gardisme absolu et recherche de la distinction de ses pairs, est devenue conformité. Elle a uniformisé de nombreux milieux, nouveau baromètre du bon et du mauvais goût, du in et du out. La hype est prescriptrice mais pas innovante, ni créatrice.
Si vous cherchez du conceptuel, de l'expérimental, du novateur, que vous n'êtes pas  suiveur ou wannabe, c'est du côté de l'underground qu'il faudra se tourner: les vrais défricheurs de tendances, les pionners de la création, les sources de la hype. Un autre débat. 

Si les mots Kitsuné, Cobrasnake ou Point FMR vous sont étrangers, cet ouvrage aura le mérite d'éclairer votre lanterne. Si vous vomissez la hype, il donnera de l'eau à votre moulin. Si vous en êtes, il vous confortera encore plus dans votre appartenance en vous donnant cette satisfaction personnelle d'être le sujet d'un livre et, consécration ultime, peut-être trouverez-vous votre nom en fin de livre dans la liste subjective dressée par l'auteur des branchés.

Une petite perle sous la plume d'Arnaud au passage, concernant les fulgurants jouvenceaux de NAAST en concert (célébrés par la hype comme la relève du rock français...): "La machine à remonter le temps est déréglée, les Forbans répètent dans une boutique du Comptoir des Cotonniers".


Donc comme le clamait Public Enemy: Don't believe the hype. Faites gaffe quand même, il existe des tee shirts American Apparel avec ce message sérigraphié dessus chez Original Music Shirt. Très branchés. Je vous l'ai dit, nous sommes cernés.





 

Partager cet article

Repost 0
Published by Laure - dans Les mots
commenter cet article

commentaires

Antoine 23/08/2008 11:12

Je trouve déjà que c'est une excellente chose que de citer les noms des personnes "incriminées" , de ne pas faire de la polémique aseptisée en se contentant de vagues considérations générales, sans fondements "concrets". Mmmh Mmmh . . . Donc c'est peut-être aussi un peu le destin (fatalement)programmé de tous les mouvements "avant-guardistes" à prétention "révolutionnaire" , se fossiliser à terme en "néo-conformisme"(aussi (faussement ?)désinvolte puisse-t-il être/paraitre) . . .

A Propos

  • : Mode Opératoire
  • Mode Opératoire
  • : Blog mode à tendance rock et à variations littéraires et musicales. Mode en séries, découverte de créateurs, vente en ligne de mes créations bijoux (INDIE), revue de must have, chroniques de bouquins et de CDs, vide-dressing...
  • Contact

  • Laure
  • Créatrice de la marque de bijoux fantaisie INDIE, basée à Paris. Passionnée de mode, de mots et de musique
  • Créatrice de la marque de bijoux fantaisie INDIE, basée à Paris. Passionnée de mode, de mots et de musique

E SHOP BIJOUX/ INDIE

Cliquez pour découvrir mes collections de bijoux sous la marque INDIE

HomePage Indie

 

Et suivez les actualités de la marque sur la page facebook:

INDIE-copie.jpg

Recherche

PINTEREST

Follow Me on Pinterest