Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2008 1 28 /04 /avril /2008 17:54
Quid du buzz ? sorte de rumeur se répandant à la vitesse de l’éclair grâce au bouche à oreille de curieux patentés.

Soyons clair : le buzz avant d’être, un outil stratégique marketing était un moyen de communication naturel. Cette espèce d’information elliptique qui se propage d’être humain en être humain ou le téléphone arabe version moderne. Aujourd’hui la publicité génère des succès grâce à cette communication lacunaire. Créer le suspens, faire circuler une info sans la divulguer explicitement…

En matière de mode, le buzz est quelque chose d’incontournable, comme dans tous les domaines artistiques où il s’exerce d’ailleurs très  souvent. Il peut asseoir une notoriété.

Les modeuses ne veulent plus du tout cuit, du prêt à consommer. Elles veulent lire entre les lignes, investiguer, sortir du rang, des sentiers battus. Elles ne veulent pas forcément qu’on leur explique pourquoi ni comment, mais juste qu’on leur suggère pour qu’elles aient le sentiment de reprendre le pouvoir sur une société de consommation qui est très castratrice en matière de créativité ou d’initiative personnelle.

Et le buzz c’est ça, être à l’écoute du chuchotement de la tendance dans la bouche de ceux qui la font, la capter puis la sonder de soi-même. Etre sur le coup avant les autres, choper le style au vol.

Le buzz  est presque devenu une garantie de succès, un gage de confiance : si on en juge par exemple par les retombées commerciales que provoquent les mini encarts de Sophie Fontanel dans le Elle, nul doute que ce n’est pas la taille ou le contenu de la parution qui fait le succès d’un vêtement.  

En l’occurrence ce serait plutôt le fait qu’il soit évoqué dans un contexte prescripteur, légitimé, qu’on ne le détaille pas trop pour avoir encore des choses à découvrir, qu’il donne l’impression de se cacher pour satisfaire les désirs grandissants de singularité et de primeur que recherchent les nouvelles adeptes de la mode.

Parmi les derniers buzz mode en date on note :

-         



Le legging brillant d’American Apparel : ce n’est pas tant qu’il soit une nouveauté, le legging ayant refait surface depuis déjà quelques saisons. En revanche son effet simili cuir, cette petite brillance vinyl so 80’s est repérable parmi tous. Il n’a pas bénéficié de pub outrageuse, il a juste fait son trou l’air de rien, de Londres à Paris sur les jambes des branchouilles en goguette.


 




-         



Le keffieh à pompoms d’Emilie Albertini (H&M) dans Change de Look sur M6 : A peine apparaissait –il sur l’écran, que des centaines d’hystériques de ce foulard de l’été étaient déjà en train de chercher où se l’approprier. Deux  conclusions s’imposent. L’outil internet, et surtout les blogs, comme je suis en ce moment même en train de l’illustrer, sont un moyen idéal de faire circuler l’info et surtout d’y apporter des réponses très rapidement. Deuxième conclusion : le pouvoir des médias et surtout de la télé est incommensurable. Un accessoire, aussi bête soit-il, bien porté, dans la bonne émission, a un avenir certain.

 





-         


        Le slim en cuir : il a fait son grand retour cet hiver. Signe de son succès H&M a même fait du cuir sa base de travail, décliné en robe, jupe etc, et biensûr en pantalon, pantacourt mais bon…Il avait été vu porté sur quelques célébrités du petit écran et le voila sous les spotlights de toutes les filles de la rue. On le cherche , les blogs l’annonce  chez Jitrois bien sûr mais surtout chez Chine Belgian Design ( rue de Castiglione à Paris) et là c’est le rush. Plus de 20 pièces écoulées en une semaine, à 800 euros le pantalon pour une marque pas encore très connue en France, c’est ce que l’on appelle un buzz réussi. Au passage je dis merci Fonelle pour la  photo et pour le reste!

 

-          La robe tie & dye de la première dame de France l’été dernier. Elle est aussi, c’est trois lignes et une photo reprise dans le buzzomètre de Fonelle qui lui ont donné son heure de gloire. Carla la porte très bien, elle vaut tout de même 140 euros chez Sandro, pour un tee shirt long plongé en boule dans trois teintures ça fait mal, mais cet été le tie & dye confirme son succès et les audacieuses de l’année dernière se félicitent  de leur avant-garde babaïste…

 

-         


Les spartiates: c’est LA chaussures de l’été. La spartiate à talons svp, on l’a vue sur tous les défilés, dans toutes les séries mode, mais on la cherche à un prix abordable.

La marque américaine Nine West, implantée en France depuis 2 ans - comme me l’a gentiment expliqué le vendeur du Printemps le week-end dernier alors que je me mettais en quête des miennes grâce au buzz de mes collègues blogeuses - a donné naissance au must du genre. Elle coûte un prix décent (moins de 120 euros), elle a le souci du pragmatisme (talons compensés pas trop hauts) et de l’esthétisme (dessus avec des lanières sobrissimes).


Le vendeur lui-même me l’annonce sold out, il en attend pour dans deux semaines en marron (avis aux amatrices…) et le deuxième must have qui se vend comme des petits pains, et moi aussi les petits pains j’aime ça donc j’ai apporté ma contribution, le voici.  Allez je tente mon buzz aussi pour faire diversion !

 



Si tout ces buzz vous ont évoqué quelque chose, inquiétez vous. Trop d’assiduité mode rend fauchée ou dingue !


 


Et puisque nous sommes dans le buzz alors parlons de celui-ci. Rosebuzz le magazine qui en est déjà à son numéro 4 et tire quand même à 350 000 ex,  est un magazine à ne pas rater. De fait n’ayant pas vraiment besoin d’argent pour cause d’annonceurs à la pelle (magazine appartenant au groupe Venteprivee.com), le contenu rédactionnel est bien plus riche et plus libre que dans les autres magazines, qui eux, sont avant tout soumis à un souci de rentabilité.





Amies de la mode rock (mais pas que des slims converses + franges), curieuses de la sape et chercheuse de talents, Rosebuzz qui déjà peut se vanter d’avoir des vraies couv photos avec vernis sélectif royal plus plus, est votre futur magazine de chevet.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Laure - dans Must Have
commenter cet article

commentaires

A Propos

  • : Mode Opératoire
  • Mode Opératoire
  • : Blog mode à tendance rock et à variations littéraires et musicales. Mode en séries, découverte de créateurs, vente en ligne de mes créations bijoux (INDIE), revue de must have, chroniques de bouquins et de CDs, vide-dressing...
  • Contact

  • Laure
  • Créatrice de la marque de bijoux fantaisie INDIE, basée à Paris. Passionnée de mode, de mots et de musique
  • Créatrice de la marque de bijoux fantaisie INDIE, basée à Paris. Passionnée de mode, de mots et de musique

E SHOP BIJOUX/ INDIE

Cliquez pour découvrir mes collections de bijoux sous la marque INDIE

HomePage Indie

 

Et suivez les actualités de la marque sur la page facebook:

INDIE-copie.jpg

Recherche

PINTEREST

Follow Me on Pinterest